Vous êtes ici : Accueil

Publié le 04 Décembre 2014 à 10:11

Finistère : pris de convulsion et de diarrhée, un cycliste continue sa course et remporte la victoire

Le Championnat du FINISTERE de CYCLO-CROSS organisé et contrôlé par le VELO SPORT DRENNECOIS le 23 novembre 2014 dernier a été le théâtre d’une compétition que les amateurs de cyclisme n’oublieront pas de si tôt.

Tags : Insolite, Velo, Cyclisme, Course, Autres

Auteur : Nabil Zarathoustra

Michel Courtejoie, 66 ans et originaire de La Baffe dans les Vosges, s’est illustré par son courage dans la catégorie sénior en remportant la victoire in extremis malgré un malaise en fin de course. Il n’avait participé à aucune compétition depuis 1979 et pour cause, Michel est atteint du syndrome du côlon irritable. Un état de santé incompatible avec la pratique de ce sport.

 

Lors de la dernière étape, Michel, en fin de rang, l’air groggy et fatigué s’est tout à coup métamorphosé. Un spectateur raconte « Il s’est mis à trembler, une odeur nauséabonde à envahi la piste et à ce moment-là il a pédalé comme un sourd et a rejoint la tête du peloton, je n’avais jamais vu un tel retournement de situation en 30 ans de compétition. »

 

« Il pédalait comme un beau diable »

 

Pris de convulsion due à un effort trop intense, c’est à demi conscient que Michel finit sa course. Selon le Professeur Denis Charcot, médecin du sport et spécialiste des maladies intestinales « Lors d’une telle épreuve physique, il est très rare, mais possible que l’organisme entre dans un état second afin de prendre le relais sur le conscient et dans un tel cas de figure on ne ressent plus la douleur et le sphincter se détend. »

 

Habitué des grandes compétitions dans la catégorie sénior, Franck Perçeval, 62 ans, favori de la compétition et désormais vice champion témoigne en larmes « J’étais en tête, tout allait bien, j’ai entendu des cris derrière moi et senti une drole d’odeur et à ce moment la, je l’ai vu me dépasser, le regard vitreux, en pédalant comme un beau diable, je n’ai rien pu faire. »

 

Hospitalisé au CHU de Brest après la compétition, Michel Courtejoie n’a pas souhaité témoigner, mais sa femme Yvonne, un brin amusée par la situation, nous confie « Je lui avais dit merde avant le départ, mais ce n’était qu’une façon de parler. »

 

Le vélo sport Drennecois, organisateur de la compétition a confirmé hier soir la victoire de Michel au grand dam de Frank Perçeval qui considère sa défaite comme une injustice.

 

Retrouvez la vidéo de l'exploit de Michel avant l'arrivée de la course :

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 28020 fois

Dans le même theme

Mahiedine Mekhissi disqualifié en 3000m steeple à cause de la marque Gillette !

Athlétisme : afin de promouvoir le sport-spectacle, le dopage sera désormais autorisé

Mondial Handball : les joueurs Français se lancent des défis en plein match pour éviter l'ennui

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour