Vous êtes ici : Accueil

Publié le 01 Décembre 2014 à 15:23

Dortmund : Klopp veut voir ce que cela fait d'être relégable avant de signer à Arsenal

Battu ce week-end à Francfort, le Borussia Dortmund pointe à la dernière place de Bundesliga après 13 journées. Jurgen Klopp a exclu de démissionner, mais il veut vivre une dernière folle expérience avant de découvrir la Premier League. Explications...

Tags : Dortmund, Arsenal, Wenger, Klopp, Bundesliga, Relegable, Football

Auteur : Maxime Dupuis

En poste depuis six ans au Borussia Dortmund, Jurgen Klopp souhaiterait découvrir un autre championnat l'année prochaine. Et plus particulièrement la Premier League où Arsenal lui fait les yeux doux. S'étant déjà mis d'accord avec Arsène Wenger qui pourrait lui laisser son équipe dans un an, le coach allemand souhaiterait vivre une expérience inédite à ses yeux, qui lui permettrait de se forger avant de découvrir le championnat anglais.

 

Joint par téléphone ce matin, l'entraineur de Dortmund a accepté d'en dire plus sur les maux de son équipe. « J'assume totalement le classement du Borussia cette saison. Tout le monde est au courant de mon désir d'entrainer Arsenal. Je sais que la Premier League est difficile, et je dois être armé pour y faire face. J'ai donc décidé de faire les plus mauvais choix pour obtenir la place de relégable en Bundesliga avec Dortmund. C'est ce qui s'est passé depuis ce week-end avec cette belle défaite face à Francfort. Etre relégable, après avoir été vice-champion d'Allemagne, c'est vraiment excitant ! Une autre pression, des gens qui vous regardent différemment, des adversaires qui vous affrontent en étant plus confiants, c'est ce que je voulais vivre, pour savoir ce que cela fait le jour où je suis dans cette situation sans le faire exprès. Car à Arsenal, si cela ne se passe pas très bien au début, avec cette expérience, je pourrais gérer la pression de la défaite. La Premier League est compliquée, je veux donc avoir les nerfs solides afin de pouvoir tout gérer. Et puis, en plus d'apprendre un peu plus sur le métier d'entraineur, je commence à énerver mes dirigeants qui se demandent ce qu'ils vont faire de moi. Ils m'adorent et savent que je ne peux pas démissionner par respect pour eux, mais ils peuvent me licencier au vu de mes horribles résultats. Cet hiver, je dois négocier avec Arsenal, une fois que je serais sûr de signer en Angleterre, je promets que je relèverais la barre du Borussia. On ne restera pas relégable, et on finira à une très belle place, vous verrez... je pourrais partir soulagé d'avoir réussi ce pari assez fou... (rires) »

 

Un pari osé en effet pour le coach du Borrusia. Les fans l'attendent au tournant, car même si le club est qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des Champions, ils sont assez mécontents du classement de leur équipe en Bundesliga. Surtout lorsqu'ils vont apprendre que cette place de relégable était souhaitée par leur entraineur favori...

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9464 fois

Dans le même theme

Le grand retour en Ligue 1 de Jean-Claude Darcheville !

États-Unis : les masques de Franck Ribéry font un tabac en prévision d’Halloween

Après avoir qualifié Blanc et Mourinho de moches, David Luiz s'attaque aux joueurs après le match

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour