Vous êtes ici : Accueil

Publié le 03 Septembre 2014 à 13:56

Jérémy Mathieu a gagné sa place chez les Bleus grâce à ses brownies

L’anecdote pourrait paraître anodine. Pourtant, c’est bien pour ses talents culinaires que le nouveau défenseur du FC Barcelone a rejoint l'équipe de France à Clairefontaine. Explications...

Cet été, Jérémy Mathieu a réalisé son rêve. Après celui de jouer au FC Sochaux-Montbéliard, et les passages presque obligés par Toulouse et Valence afin de rendre son jeu plus médiatique, Mathieu a rejoint les rangs du FC Barcelone. « C’est un rêve qui devient réalité. Jouer au Camp Nou, dans un stade et une équipe chargés d’histoire, c’était pour moi le but de ma carrière professionnelle. » En coulisses, Barcelone aurait traîné des pieds pour enrôler le rouquin pour près de 20 millions d’euros, là où ils ne voulaient en mettre que 15. « J’ai dû consentir à un effort financier. Il faut voir avec mon agent, mais j’ai dû donner entre 3 et 5 millions pour mettre au bout afin que mon transfert soit effectif. Je leur ai rappelé que j’étais arrivé libre de tout contrat il y a cinq ans. »

 

Depuis, la réputation de Jérémy Mathieu en a pris un coup. Joueur complet et performant, il passe désormais pour une personne capable de fournir des efforts démentiels pour arriver à ses objectifs. « C’est assez frustrant, parce que le coach m’a demandé l’autre jour combien je serai prêt à lui donner pour être titulaire contre l’Athletic Bilbao. Mon geste n’a pourtant rien de surprenant. Kondogbia a du payer l’intégralité de son transfert pour jouer à Monaco et Romain Danzé donne tous les ans de l’argent à son club pour ne pas le faire évoluer en DH avec l’équipe C du Stade Rennais FC. »

 

L’appel de Deschamps

 

Laurent Koscielny victime d’un traumatisme crânien le week-end dernier, Didier Deschamps s’est tourné vers Jérémy Mathieu pour palier ce forfait de dernière minute. Selon Marca, ce choix s’explique d’abord par la nouvelle réputation du natif de Haute-Saône, capable de tous les sacrifices pour réaliser ses rêves. Joint par téléphone, DD explique son choix : « j’avais appris qu’il avait été capable de vendre des billets pour le stade Bonnal de Sochaux pour s’assurer de jouer le soir dans le 11 de départ. Etant donné nos contraintes budgétaires, je l’ai appelé pour lui demander ce qu’il avait à nous proposer pour nous rejoindre à Clairefontaine. » Jérémy Mathieu, dont les économies ont déjà été bien entamées pour rejoindre les Blaugrauna, a proposé de mettre ses talents de cuisiniers au profit des fourneaux de Clairefontaine pour rentabiliser sa sélection. « J’avais pris des cours de cuisine avec Cyril Lignac quand je jouais à Toulouse. Faire des brownies pour l’ensemble de l’équipe, c’est même un plaisir. Et j’ai dit au staff de l’équipe de France que le voyage depuis la Catalogne était pour moi et que je paierai mon billet d’avion pour rejoindre la Serbie.» Autant d’arguments et d’altruisme qui font de Jérémy Mathieu un joueur hors du commun et surtout un chef hors pair pour les Bleus.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 8236 fois

Dans le même theme

France 98 : après son maillot, Zidane veut aussi récupérer son caleçon qu'il avait jeté dans la foule

Le verbe « zlataner » va faire son entrée dans un dictionnaire français

Montpellier : Louis Nicollin accepte le Paquito en pensant se faire offrir un simple jus d’orange

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour