Vous êtes ici : Accueil

Publié le 14 Octobre 2014 à 14:22

La mère d'Adrien Rabiot gifle Laurent Blanc et lui apprend qu'il est le père du joueur

L'affaire s'est déroulée après l'entrainement de ce matin au centre Ooredoo du Paris Saint-Germain. Sur le parking, et devant quelques journalistes présents, Véronique Rabiot, la mère d'Adrien, s'est expliquée avec l'entraineur Laurent Blanc sur l'avenir du joueur et la CFA. Le ton est monté et la gifle est partie. Explications...

La mère d'Adrien Rabiot ne se laisse pas faire quand cela concerne la carrière de son fils. Arrivée quelques minutes avant la fin de l'entrainement, elle a attendu patiemment au centre d'entrainement Ooredoo que les joueurs sortent, et surtout le coach Laurent Blanc. Un des artisans présents au centre d'entrainement raconte ce qu'il a vu : « j'allais prendre ma pause après une matinée de rénovation d'une des salles du centre quand j'ai vu une femme agitée en bas faisant les cent pas. Je lui ai demandé ce qu'elle avait et elle m'a pointé du doigt en me disant : "vous taisez-vous ! C'est quand la fin de l'entrainement ?" Elle était énervée la petite dame ! Elle portait un album photo, j'ai cru que c'était une photographe, du coup je lui ai proposé d'aller chercher une personne en particulier, mais elle a voulu attendre sur le parking... »

 

L'affrontement avec Laurent Blanc

 

Trente-trois minutes plus tard, Laurent Blanc arrive sur le parking pour rentrer chez lui, et se retrouve nez à nez avec Véronique Rabiot. Le coach la salue, mais la mère d'Adrien se met sur son chemin et commence à lui faire des reproches, notamment sur la situation de son fils et sa rétrogradation avec la CFA. Le ton monte et une gifle part, puis une deuxième sur l'autre joue, pendant qu'elle criait : « Tu n'as pas le droit ! Il ne peut pas être envoyé en CFA, ça ne se passera pas comme ça ! Fais-le pour ton fils ! Regarde ces photos... tu ne te rappelles pas !?»

 

L'entraineur du PSG n'a pas eu le temps de s'expliquer que deux hommes de la sécurité sont arrivés pour renvoyer la mère du joueur dans sa voiture pour qu'elle quitte les lieux. Interrogé par les journalistes présents, le coach a accepté de répondre à quelques questions, et surtout revenir sur cet évènement : « hum... je crois que bon... oui elle était énervée, j'ai connu à une époque sa mère, mais non, je crois que bon... elle est tout simplement énervée que son fils soit en CFA, c'est normal... » se contenta de répondre Laurent Blanc, visiblement perturbé par les gifles et l'annonce de Véronique Rabiot.

 

Père ou pas père, l'avenir d'Adrien Rabiot semble en tout cas de plus en plus flou. Et cette révélation détonante va surement laisser des traces indélébiles, non seulement chez lui mais aussi chez son cher « père ». Affaire à suivre donc...

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 269652 fois

Dans le même theme

L'Irlande aime également Domenech et lui offre une main en or pour le lui prouver

Abou Diaby absent deux mois à cause d'une insolation alors qu'il fêtait la fin de son contrat !

Les joueurs de l'équipe de France ont offert une minerve dédicacée à Steve Mandanda pour le soutenir !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour