Vous êtes ici : Accueil

Publié le 16 Juin 2015 à 10:33

Federer : « Mahut peut faire un coup à la Wawrinka à Wimbledon s'il a un short aussi fashion »

Opposé à David Goffin en finale du tournoi néerlandais de 'S-Hertogenbosch dimanche dernier, Nicolas Mahut a soulevé le troisième trophée de sa carrière en simple sous les yeux d'un Roger Federer admiratif. Bouleversé à l'issue de la rencontre, l'ancien numéro 1 mondial voit déjà le Tricolore triompher à Wimbledon le 12 juillet prochain, et affirme avoir vu un jeu similaire à Wawrinka, sans le short fashion...

Tags : federer, Wimbledon, Tournoi, Wawrinka, ATP, Short, Mahut, Tennis

Auteur : Thibault Rabeux

De passage aux Pays-Bas pour s'approvisionner en gouda dont sa femme raffole, Roger Federer en a profité pour se rendre à Bois-le-Duc dimanche. Le Suisse a ainsi pu assister à la finale du tournoi de 'S-Hertogenbosch entre Nicolas Mahut et David Goffin. Un duel franco-belge dont le Tricolore est sorti vainqueur (7-6, 6-1). Impressionné par le niveau de jeu du natif d'Angers, l'actuel numéro 2 mondial s'est confié au micro de l'Epique à l'issue de la partie: « J'ai rarement vu un tel niveau de jeu sur gazon », s'enthousiasmait l'Helvète, « Battre successivement Mannarino, Haase et Goffin en l'espace de trois jours, c'est prodigieux. Je vois Mahut favori pour Wimbledon ! Vous savez, ce joueur me rappelle un certain Stan Wawrinka qui m'a battu il n'y a pas longtemps à Roland-Garros... il ne lui manque plus que le short fashion et la victoire sera assurée ! J'espère ne pas croiser Mahut sur ma route en tout cas... »

 

Si Federer s'est imposé à quatre reprises en autant de confrontations face à Mahut, les duels contre l'Angevin l'ont toutefois profondément marqué : « Je me souviens bien de notre match à Indian Wells en 2008 (victoire 6-1, 6-1 du Suisse, NDLR). C'était terriblement accroché », se remémore le Suisse un poil nostalgique, « J'ai conclu la rencontre par un ace sur un service à la cuillère ! Sans ce coup de génie, j'aurais sans doute pris la porte. » Avant de filer au volant de sa Dacia Duster édition "Prestige" 1.5 dCi, "Fed" a tenu à complimenter une dernière fois Nicolas Mahut. « C'est un très grand joueur qui s'inscrit dans la lignée des légendes du tennis français. Il rejoint des Florent Serra ou autres Marc Gicquel. La France peut être fière d'avoir de si grand joueur vous savez ! »

 

L'apport mental en plus

 

Honoré par les propos du Suisse, le principal intéressé s'est dit confiant à l'approche de Wimbledon qui se jouera du 29 juin au 12 juillet. D'autant qu'il vient d'ajouter une nouvelle corde à son arc. « Juju la Bennet (Julien Benneteau, NDLR) devrait me coacher à Londres. Les finales, il sait ce que c'est. Sa gestion des points décisifs m'impressionne. Et puis, les paroles de Roger Federer m'ont boosté à fond ! Je vais trouver une tenue encore plus fashion que le short de Wawrinka pour mettre toutes les chances de mon côté pour gagner Wimbledon. J'y crois et je vais réussir pour moi et pour la France ! » Julien Benneteau, ou "L'homme au palmarès vierge en simple malgré ses 10 finales disputées", sera un véritable atout pour l'Angevin. On se souvient notamment des conseils précieux qu'il avait prodigués à Gaël Monfils avant son quart de finale face à Federer lors de l'US Open 2014 : « J'ai repensé aux paroles de Julien lors de mes deux balles de match obtenues contre Roger », nous a confié Monfils quand nous l'avons contacté, « Je ne le regrette absolument pas, sa méthode est infaillible, Nicolas Mahut a toutes les chances de réussir cette année. »

 

Sûr de sa force après avoir remporté dimanche le troisième tournoi de sa carrière en simple (tous sur gazon), Nicolas Mahut pense pouvoir aller loin à Wimbledon : « Quand on a battu Adrian Mannarino sur herbe, on peut battre n'importe qui. » Rappelons que le Français de 33 ans avait disposé en 2013 de Lleyton Hewitt lors de la finale du tournoi de Newport. L'Australien pourtant numéro 1 mondial... en 2002 ! Novak Djokovic est prévenu et devrait commencer à trembler...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 18720 fois

Dans le même theme

Blessé aux abdominaux, Richard Gasquet ne doit plus rire s'il veut un jour reprendre la compétition !

Coupe Davis : Arnaud Clément alignera deux joueurs pour affronter Federer

En panne d'Imodium, Federer s'excuse pour sa victoire express qui était obligatoire

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour