Vous êtes ici : Accueil

Publié le 16 Octobre 2014 à 17:31

Christophe Maillol se sert de PES 6 pour réaliser le recrutement de sa Dream Team

Attendu à la fin du mois à la tête du Havre, Christophe Maillol dévoile en exclusivité pour L'Epique sa folle ambition pour le Stade Océane. Les Qataris n'ont qu'à bien se tenir, la puissance du stade du Havre va devenir une réalité...

Après Lens et Monaco, c'est au tour du Havre de se positionner comme le prochain grand rival du Paris Saint-Germain. En effet, Christophe Maillol, qui est sur le point de débourser 17M€ pour s'asseoir dans le fauteuil de Jean-Pierre Louvel, ne manque pas d'imagination pour faire rêver les Normands grâce au football sans qu'ils aient besoin de faire deux heures de route sur l'A13 pour vibrer du côté de la Porte de Saint-Cloud. « Le HAC est le doyen du football français. C'est une aberration qu'il ne soit pas confortablement installé en Ligue 1 et qu'il ne soit pas considéré comme la référence absolue du football national », regrette Christophe Maillol qui promet de tout mettre en œuvre pour rendre aux Ciel & Marine leurs lettres de noblesse.

 

Pour aller au bout de son projet, cet ancien rugbyman à la carrière anonyme, mais qui doit sa fortune à sa gestion de sportifs de haut niveau prévoit de s'appuyer sur d'anciennes icônes du Havre pour bâtir son projet. Dans les coulisses du Stade Océane, il se murmure que Vikash Dhorasoo pourrait endosser le costume de directeur sportif. « Il ne faut pas être dupe, Vikash n'a rien à envier à Leonardo : lui aussi aime l'argent, lui aussi a brillé au PSG, lui aussi a porté les couleurs du Milan AC et lui aussi a connu les joies de la sélection nationale. Mais la vraie valeur ajoutée de Vikash, c'est sa passion pour le HAC et son envie de glisser une petite quenelle au Qatar et leurs gazodollars », se justifie celui qui rêve de remporter la Ligue des Champions le matin en se rasant.

 

Si pour l’instant rien n’est encore fait du côté du Havre, le club, actuellement en Ligue 2, est sur le point de frapper un grand coup sur le marché des transferts et dans le paysage médiatique en allant chercher la signature d’Adriano. Christophe Maillol, qui est à l’origine de ce projet fou, ne cache pas sa joie et revient sur ce qui pourrait bien être la première pierre à l’édifice. « En fait, je suis allé voir Adriano dans un bar à Rio et j’ai attendu qu’il soit presque ivre à vomir. Je me suis approché de lui pour qu’il me dédicace un maillot et j’ai profité de l’occasion pour lui faire signer un précontrat. J’ai bien tout verrouillé avec mes avocats pour ne pas qu’il nous fasse faux bond à la dernière minute », raconte, fou de joie, celui qui a le même nom qu’un musée parisien. En pleine phase Very Bad Trip, Adriano n’a toujours pas démenti cette information…

 

Car l’appétit vient en mangeant, Christophe Maillol assure qu’il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin sur le marché des transferts. Grand amateur de jeux vidéo, il compte construire une équipe au HAC en s’inspirant des stars de PES 6 parce que c’est la meilleure simulation de football de tous les temps. « Je suis souvent nostalgique. Je ne vois pas pourquoi je me fatiguerais à dénicher des pépites de Football Manager 2015 alors que des joueurs tels que Gianluigi Buffon, Lilian Thuram et Claude Makélélé ont déjà fait leurs preuves sur le rectangle vert et pourraient être la prochaine colonne vertébrale du HAC », assure le prochain homme fort du HAC avec des étoiles dans les yeux.

 

Comme tout grand club qui se respecte, Christophe Maillol ne veut surtout pas négliger son centre de formation où, à l’instar de son homologue parisien, il verrait d’un bon œil s’il pouvait dénicher le nouveau Messi. « Je compte bien m’appuyer sur notre centre de formation : on m’a dit que Florent Sinama-Pongolle et Anthony Le Tallec étaient promis à une brillante carrière », jure celui qui est persuadé d’avoir de l’or entre les mains. Le football français est prévenu : il faudra compter sur Le Havre pour mettre un frein à la suprématie du Paris Saint-Germain. Le prochain homme fort du Havre nous a d'ailleurs communiqué son onze-type idéal des joueurs qu'il aimerait avoir dans son club. Entre fantasme et réalité, découvrez cette Dream Team qui pourrait faire des ravages, bien que vieillissante, dans notre championnat !

 

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 52012 fois

Dans le même theme

Saïd Ennjimi : « Le pire c'est que l'OM a pu me donner que les maillots de Dja Djédjé et Samba »

OL : Aulas trouve sa vengeance en déplaçant la tribune officielle du PSG au milieu des Bad Gones !

L'égocentrisme de Mélanie Laurent inspiré des phrases de Zlatan Ibrahimovic

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour