Vous êtes ici : Accueil

Publié le 28 Novembre 2014 à 13:14

PSG : David Luiz fait appel à Stéphane Plaza pour se trouver un appartement

Ce n'est jamais une partie de plaisir de rechercher un appartement, surtout quand on convoite Paris et sa première couronne. Bien qu’il soit salarié au PSG, David Luiz, qui dort toujours au Bristol, en fait l'amère expérience...

Tags : Ligue1, PSG, Paris, David, Luiz, Appartement, Stéphane, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Recrue vedette du Paris Saint-Germain lors du dernier mercato estival, David Luiz, qui a trouvé ses marques dans l’effectif parisien, peine à se sentir chez lui quand il n’est plus au Camp des Loges ou au Parc des Princes. Le Brésilien, qui passe toujours ses nuits dans le prestigieux hôtel Bristol, profite de son temps libre pour trouver la demeure de ses rêves : un studio d’au moins 25m² dans l’Ouest parisien avec une cave et une place de parking. Le problème, c’est que le joueur n’a pas de CDI avec le PSG où il est sous contrat depuis juillet dernier et a une étiquette d’étranger, ce qui a pour conséquence d’effrayer les propriétaires en voyant son dossier. « La semaine dernière, le propriétaire a préféré louer le studio à un étudiant qui touche les APL et qui a papa comme garant. Il me reproche de ne pas être en CDI, de ne pas avoir une ancienneté dans la boîte et je crois qu’il n’aime pas les étrangers », a pesté l’ancien joueur de Chelsea, qui reconnaît adorer sa vie à Paris, mais qui en a déjà ras-le-bol de la mentalité française.

 

Au regard de la condition financière de David Luiz, il est pourtant loin d’être un enfant malheureux ayant grandi dans une favela de São Paulo. Le défenseur de 27 ans a l’impression de vivre la même difficulté que n’importe quel autre Parisien et ne comprend pas cette situation, lui qui gagne 320 fois le SMIC. Face à ce problème de logement, il n’exclut pas la possibilité de falsifier son dossier pour être sûr de ne pas se faire griller la priorité par un étudiant dopé aux APL ou un chômeur nourri par la CAF. « Je suis furieux : on me demande 4 fois le loyer pour louer le bien. Je pensais être large avec mes 375.000 euros de revenus mensuels nets, mais je me rends compte que je suis ric-rac. Je vais devoir PhotoShoper mes derniers bulletins de salaire si je veux être sûr d'avoir un appartement qui me plaît », enrage David Luiz, qui prend des cours d’Informatique pour faire des faux de toute beauté. Par ailleurs, il exclut toute éventualité de demander l’aide de Nasser Al-Khelaïfi pour ne pas abuser de la générosité de son ami qatari.

 

Pour beaucoup, si David Luiz ne parvient pas à trouver le logement de ses rêves, ce serait à cause d’une exigence supérieure à ses moyens et au marché. Le joueur refuse cette thèse, estimant avoir des goûts plus que modestes. Il a eu l’occasion de visiter les appartements de ses amis sud-américains et sait qu’il peut trouver une demeure du même standing. « Je ne pense pas avoir être trop exigent : je veux juste une vue sur la Tour Eiffel, du parquet en chêne massif et une salle de bain avec une grande piscine. Et s'il y a le métro a moins de 2 minutes à pieds, c'est top ! », précise David Luiz pour remettre les choses au point, en espérant éventuellement qu’un de nos lecteurs ait un bon plan à lui présenter.

 

Depuis cinq mois, David Luiz passe ses nuits à l’hôtel Bristol. Il adore le prestige des lieux et la qualité du room-service. Il est heureux de se coucher dans un lit king-sized qui a été fait chaque matin, mais il ne supporte plus ses voisins qui n’arrêtent pas de faire du bruit au moins trois fois par nuit. « Ma vie à l'hôtel est sympa : tous les matins mon lit est fait. Mais je n'en peu plus de mes voisins : les murs sont mal isolés et je les entends tous les soirs... J’ai parfois l’impression de dormir dans un sordide motel de passes », regrette le numéro 32 des Rouge & Bleu qui doit lui se contenter de traîner sur YouPorn pour trouver le sommeil.

 

Si David Luiz peine à voir son dossier accepté par un propriétaire, cela ne surprend pas du tout Stéphane Plaza. Le Monsieur Immo de M6 pense que le joueur a un bon dossier, mais il n’a rien d’exceptionnel pour le marché parisien. Il assure que les propriétaires peuvent avoir peur de voir débarquer un mâle et étranger même s’il n’a pas le profil du « locataire typique africain ». Le gros point noir de David Luiz reste avant tout sa coupe de cheveux. « Monsieur Luiz a beau avoir des hauts revenus, ça ne fait pas tout. J'ai peur que sa capillarité effraie les propriétaires, ça coûte cher de refaire toute la tuyauterie à cause de cheveux qui bloquent les canalisations », nous a expliqué Stéphane Plaza, qui serait ravi d’aider le Brésilien dans ses recherches dans sa prochaine émission "Recherche appartement ou maison".

 

Retrouvez en vidéo la première rencontre entre Stéphane Plaza et David Luiz :

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 66064 fois

Dans le même theme

Le Havre : Christophe Maillol se sent plus Charlie Chaplin que président du HAC

À la découverte du Paris Singes-Germain, un club pas comme les autres...

PSG - Thiago Silva : « Si j'ai nommé Dabo dans ma Dream Team, c'est juste pour faire chier Jallet ! »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour