Vous êtes ici : Accueil

Publié le 25 Février 2015 à 11:46

OM : Ronaldo remplacera André-Pierre Gignac en fin de saison, sur le terrain et à la cantine

À défaut de rêver plus grand comme à Paris, l'OM fait la promesse de rêver plus gros en décrochant la signature de Ronaldo. Néanmoins, pour sa santé, il sera recommandé de ne pas grignoter entre chaque mi-temps...

Tags : OM, Marseille, Brésil, Bielsa, Ligue1, Mercato, Ronaldo, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Marcelo Bielsa en a rêvé, Vincent Labrune l'a fait. À partir de la saison prochaine, l'entraîneur argentin, qui souhaitait ardemment entraîner le plus célèbre des Ronaldo, va être servi sur un plateau XXL. Le Brésilien est attendu sur la Canebière cet été pour savourer une bonne bouillabaisse et faire oublier André-Pierre Gignac dans le cœur de tous les restaurateurs de la région PACA. À 38 ans, celui qui a brillé au FC Barcelone, à l'Inter Milan et beaucoup moins au Real Madrid, va rechausser les crampons si son équipementier parvient à développer des sabots pour sa largeur de pieds. « Je nourris de grands espoirs pour que Nike me trouve un bœuf. Avec sa peau, ils pourront me faire des chaussures pendant que je savourerai un bon Big Mac avec sa chair », prévient celui qui peut se vanter d'avoir à lui tout seul un palmarès deux fois plus sexy que tous les trophées remportés par l'OM depuis sa création.

 

Il ne fait aucun doute que l'objectif absolu du vrai Ronaldo est de ringardiser André-Pierre Gignac dans tous les domaines. Au regard des titres remportés par le Phocéen et de ses statistiques, Il Fenomeno est persuadé qu'il peut encore jouer un rôle dans le football français et, pourquoi pas, venir titiller Alexandre Lacazette et Zlatan Ibrahimovic au classement des buteurs. « Sans me vanter, quand je vois l'embonpoint d'André-Pierre Gignac et son rendement devant le but, je me dis que je ne suis pas encore cramé pour jouer en Ligue 1 », estime Ronaldo, destiné à retrouver son mythique numéro 9 (le même que Brandao), mais qui va devoir préparer sa condition physique ces trois prochains mois avec sa franchise américaine de Fort Lauderdale Strikers.

 

Si André-Pierre Gignac et Ronaldo ont tous les deux un certain sens du but, même si l'un a cette compétence plus innée que l'autre, ils partagent aussi une grande passion pour la nourriture, même si l'un a ce hobby plus prononcé que l'autre. Dans ce domaine, il ne fait pourtant aucun doute que Ronaldo reste la référence absolue et ferait passer Dédé Gignac pour un enfant déshérité et affamé de Somalie. Le Brésilien en veut pour preuve sa bonne condition physique, il n'y a qu'à regarder sa silhouette pour s'en persuader. « Objectivement, je crois que j'ai un André-Pierre Gignac en fin de repas dans chaque cuisse », avoue modestement Ronaldo, qui flirte toujours avec le quintal en montant à jeun sur la balance chaque matin.

 

Pour beaucoup d'observateurs, le retour de Ronaldo dans le monde du football est jugé comme irréaliste, voire même impertinent. Tout le monde craint que le double Ballon d'Or ne soit que le fantôme de lui-même et, même si la Ligue 1 n'est pas considérée comme un championnat quatre-étoiles, il ne faut pas pour autant le négliger. Mais pour Ronaldo, il est persuadé de sa réussite et espère bien marcher sur les traces de sa nouvelle idole, un certain Pierre Ménès, distributeur de tacles tous les dimanches soirs. « Si Pierre Ménès est capable de faire huit jongles, pourquoi pas moi ? », remarque la gloire de Rio, qui rêve aussi de montrer au monde entier que son talent est comme un bon vin (ça aide pour accompagner un repas)...

 

Découvrez un extrait de l'interview vidéo de Ronaldo expliquant son choix :

 

 

 

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 24936 fois

Dans le même theme

Le compte de Jean-Michel Aulas envoyant Lacazette à Stoke appartiendrait à Rémy Vercoutre

Dortmund : Klopp veut voir ce que cela fait d'être relégable avant de signer à Arsenal

PSG - Rabiot : « En cas de doublé, ma mère m'avait promis de m'autoriser à regarder les Oscars »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour