Vous êtes ici : Accueil

Publié le 09 Janvier 2015 à 18:36

En panne d'Imodium, Federer s'excuse pour sa victoire express qui était obligatoire

Roger Federer s’est qualifié ce vendredi pour les demi-finales du tournoi ATP 250 de Brisbane. Ce succès s’est fait aux dépens de l’Australien James Duckworth en 39 petites minutes. Le numéro 2 mondial revient sur la raison de ce succès plus qu’expéditif, mais obligatoire...

Tags : federer, Tournoi, Imodium, Duckworth, Brisbane, ATP, Tennis

Auteur : Antoine Desprez

Roger Federer était pressé. Le Suisse n’a certes pas eu de mal à se défaire de l’Australien invité James Duckworth en quart de finales du tournoi de Brisbane, mais aurait souhaité faire durer un peu plus le suspense pour respecter son adversaire.

 

Trente-neuf petites minutes lui ont suffi, ce qui fait de ce match l’une des victoires les plus expéditives de sa carrière. En conférence de presse, le numéro 2 mondial explique pourquoi ce match fût aussi rapide : « Je suis allé manger indien hier soir. J'adore cette nourriture, mais malheureusement j'ai la digestion un peu fragile, et je me suis fait avoir puisque je n'avais plus d'Imodium... erreur grave » avoue-t-il « Maintenant ça va mieux, j’ai pu me soulager avant de vous rejoindre et prendre mes deux cachets. Durant l’échauffement, je pétais le feu, puis j’ai commencé à sentir une énorme barre dans mon ventre, triste ironie. J’ai tout de suite su que ce match ne pourrait pas s’éterniser. À partir de là j’ai déroulé mon jeu, à défaut de pouvoir dérouler du papier toilette. J’attaquais tout le temps, heureusement pour moi, mon short n’était pas blanc aujourd’hui. Une fois le match fini, j’ai couru pour lui serrer la main et… oh désolé, il faut que je vous laisse ! »

 

Roger Federer quitta précipitamment la salle sans terminer sa phrase, et en criant au loin « Désolé encore pour James Duckworth ! » Espérons pour lui que tout va bien et qu'il pourra durcir son jeu très rapidement...

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 13136 fois

Dans le même theme

Nicolas Almagro avoue avoir laissé jouer Cyril Hanouna à sa place dans quelques tournois

Open d'Australie : Monfils avoue avoir joué cinq sets pour profiter un peu du public

Yannick Noah : « Je condamne aussi la France de ne pas avoir interdit la fessée en Coupe Davis »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour