Vous êtes ici : Accueil

Publié le 25 Septembre 2014 à 12:22

JO 2022 : le Qatar entre dans la course après le désistement soudain de la Norvège !

L'annonce est tombée hier soir, Oslo (Norvège) s'est désistée pour l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022... et c'est Doha (Qatar) qui entre dans la course en la remplaçant. Malgré les nombreuses questions qui se posent autour de l'acceptation soudaine de cette candidature, l'Emir Tamim Ben Hamad Al-Thani s’est déclaré optimiste...

Oslo a donc quitté la course à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver et a vite été remplacé par Doha, qui a vu son dossier de candidature accepté. Le Qatar cherche donc à s’imposer sur la scène du sport international après l’obtention de la coupe du monde de football 2022, même si celle-ci pose encore de nombreux problèmes. L’organisation de ces deux évènements la même année ne semble pas pour autant effrayer les Qataris puisque l’Émir a expliqué que « ce ne sera pas un problème ». Dans un second temps, la question sur les infrastructures apporterait beaucoup de doutes, mais l’Émir a confié que « ce ne sera pas un problème ». En effet, des buildings seront bâtis afin d’accueillir les différentes disciplines des Jeux. « Il y aura des pistes dignes des Alpes », indique avec enthousiasme un proche de Al-Thani qui était d'ailleurs plus bavard. Des pistes qui seront construites artificiellement en intérieur, et même si cela peut inquiéter les athlètes, l’Émir Al-Thani expliquait que « ce ne sera pas un problème. »

 

Deux concurrents de poids pour le Qatar ?

 

Même si le Qatar est candidat pour l’organisation de ces Jeux Olympiques, la partie n’est pas encore gagnée puisque deux autres villes, Pékin (Chine) et Almaty (Kazakhstan) ont aussi déposé des candidatures sérieuses. Il y aura donc une forte concurrence. Interrogé sur ce sujet, Tamim Ben Hamad Al-Thani a déclaré : « ce ne sera pas un problème ». C’est donc un discours de confiance et presque de vainqueur qu’a tenu l’Émir, et il ne fait aucun doute que ce nouveau défi pour le petit du golfe persique ne « sera pas un problème ». Le monde du sport attend donc de nouveaux rebondissements dans l’organisation de ces Jeux qui promettent encore de nombreuses surprises dans les mois à venir puisque Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine a déclaré que l’organisation de ces Jeux « pourrait devenir un problème ».

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 11276 fois

Dans le même theme

Judo : le défi de Teddy Riner qui veut perdre 45 kg pour combattre dans la catégorie des -90 kg

Heineken pourrait remplacer PMU qui ne souhaite plus être le sponsor officiel du Tour de France

Tour de France 2015 : les sprinteurs menacent de faire grève !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour