Vous êtes ici : Accueil

Publié le 03 Novembre 2014 à 18:34

Le record de l'heure battu par Matthias Brändle grâce à l'utilisation d'un moteur électrique

Homologué en fin de semaine dernière, le nouveau record du monde de l'heure en cyclisme réalisé par Matthias Brändle pourrait bien être rayé des tablettes prochainement. Un petit moteur électrique aurait été utilisé par le cycliste autrichien selon certains membres de l'UCI...

A même pas 25 ans, Matthias Brändle pensait avoir réussi le plus bel exploit de sa jeune carrière jeudi dernier en Suisse. En effet, le coureur de la formation IAM venait de parcourir 51,850 kilomètres en une heure et venait de signer le nouveau record du monde de l'épreuve, faisant oublier le record précédent de Jens Voigt réalisé un mois plus tôt.

 

Si tout le monde saluait la performance de l'Autrichien en fin de semaine dernière, le week-end a permis aux inspecteurs chargés d'homologuer le résultat de mettre en lumière un acte de tricherie de la part de Matthias Brändle. Le jeune coureur aurait en effet eu recours à un petit moteur électrique pour l'aider dans sa tentative de record de l'heure.

 

Alors qu'une enquête a été ouverte par l'UCI (Union Cycliste Internationale), une source proche du dossier nous a donné en exclusivité les indices qui ont permis de déceler la supercherie : « Lorsque nous avons revu les images, nous avons vu un drôle de câble qui partait du casque du cycliste et qui descendait le long de son corps. Au début bien sur, nous avons pensé au câble de l'oreillette, mais nous avons vu ensuite que ce câble continuait sa course le long du cadre du vélo pour arriver jusqu'au pédalier. Cela nous a paru suspect et nous avons demandé à l'équipe IAM et au coureur de nous fournir le matériel utilisé lors de l'épreuve ».

 

Selon les derniers éléments de l'enquête, l'Autrichien aurait utilisé un casque recouvert de très petits panneaux photovoltaïques de nouvelle génération qui permettaient d’emmagasiner la lumière des projecteurs du vélodrome pour alimenter le moteur électrique qui se trouvait au niveau du pédalier. C'est donc grâce à ce système que Matthias Brändle a pu établir un nouveau record de l'heure en parcourant 735 mètres de plus que Jens Voigt.

 

Pour l'instant, aucune réaction n'est venue du coureur ou de son équipe. Un silence radio qui vaut probablement comme un aveu. De son côté l'Union Cycliste Internationale travaille actuellement sur la mise en place de nouveaux contrôles des équipements à la fin des courses en parallèle aux contrôles antidopage pour éviter toute forme de triche.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 8632 fois

Dans le même theme

Lance Armstrong « Tout petit déjà je balançais mes camarades, dénoncer ma femme était logique »

Mondial Handball : le Qatar s’excuse auprès de l'Allemagne du retard pris par les mallettes

Handball : la série d'invincibilité de Montpellier dans le viseur des autorités judiciaires

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour