Vous êtes ici : Accueil

Publié le 01 Octobre 2014 à 13:32

Chelsea : un ramasseur de balle en pleine dépression suite au départ de Fernando Torres

Allan, un jeune ramasseur de balle de l'équipe de Chelsea vit très mal le départ de Fernando Torres à l'AC Milan. Sa famille, qui ne sait plus comment faire, nous a contactés pour témoigner. Le garçon, âgé de 14 ans, est en pleine dépression. Explications...

Tags : Chelsea, Milan, Torres, Ramasseur, Football

Auteur : Maxime Dupuis

Nous sommes le 29 août 2014. Allan, un jeune londonien et ramasseur de balle de l'équipe de Chelsea, apprend le départ de Fernando Torres pour l'AC Milan en prêt pendant deux ans, soit jusqu'à la fin de son contrat avec les Blues. Le jeune adolescent comprend alors que son idole est partie. Le calvaire commence pour lui comme nous le raconte sa mère, jointe par téléphone : « Nous devions partir le 30 août pour une semaine de vacances en Espagne, sur les terres de son idole, Fernando Torres. Tout content de faire ce voyage, il n'a plus eu envie de partir après avoir lu cette nouvelle de transfert. Un voyage, cela coûte cher et nous avons dû nous fâcher pour qu'il parte avec nous. Sur place, il a profité un petit peu du soleil et de la mer... car vous savez, à Londres on n'en a pas l'habitude... puis le voilà qu'il croise une personne avec le maillot de Torres, puis deux, puis trois... et là, il a recommencé à se dire qu'il ne verrait plus son buteur l'année prochaine, et que sa jeune carrière de ramasseur de balle était fichue. Nous avons même dû écourter notre séjour, car à la fin il voulait se battre avec chaque personne qui avait un maillot d'El Niño. »

 

L'idole de toute son adolescence

 

Pourquoi partir en dépression à cause de Fernando Torres ? C'est la question que nous nous sommes posée. Nous avons pu, avec l'accord de la mère de l'adolescent, contacter Allan par téléphone : « Ma carrière est fichue... fichue vous entendez ! Je suis ramasseur de balle depuis la saison 2011-2012 à Chelsea. Au début, c'était sympa, mais sans plus, jusqu'à ce que Fernando Torres arrive au club en janvier 2011 en provenance de Liverpool. Là, mon intérêt pour le ramassage de balle a commencé à grandir ! Je suis vite devenu un fan d'El Niño ! Pourquoi ? Car je suis posté derrière les cages où doit marquer Chelsea, et c'était un vrai challenge pour moi. Car, grâce à Torres, je courais de partout pour ramasser ses ballons qu'il envoyait toujours à côté ! Le mieux, c'était quand il fallait aller les chercher carrément sur la ligne de touche ! Oui, ça arrivait souvent... alors, mettez-vous à ma place, il est parti, mon rôle de ramasseur ne sert plus à rien, plus de passion, plus d'idole, plus de joie de vivre... »

 

Nous comprenons donc pourquoi le jeune homme est si triste... son idole était tout simplement capable d'envoyer ses ballons n'importe où... Et quand on lui a demandé s'il souhaitait continuer d'être ramasseur cette année, Allan a tout simplement répondu : « J'y ai bien pensé vu que Diego Costa est Espagnol et qu'il avait fait un mauvais Mondial au Brésil... mais quand j'ai commencé la saison et que j'ai vu qu'il marquait but sur bur, j'ai tout arrêté. Ma tristesse est trop intense et je ne trouverais jamais de remplaçant à mon idole Torres... »

 

Aux dernières nouvelles, Allan aurait envoyé un CV et une lettre de motivation à l'AC Milan pour devenir l'un des ramasseurs de balle du club. Il aurait même pris des cours d'italien pour mettre toutes les chances de son côté. Ses parents auraient d'ailleurs accepté, pour le bien de leur fils, de quitter Londres pour Milan. Nous souhaitons de tout cœur qu'Allan puisse rebondir à Milan afin d'oublier sa dépression... à moins que Torres se décide à marquer et à cadrer ses frappes en Italie... Affaire à suivre donc.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9052 fois

Dans le même theme

Entraîneur de l'année : Pascal Dupraz ne comprend pas son absence

Juventus : Chiellini préfère manquer la finale plutôt que de recroiser les dents de Suarez

Florian Thauvin : « Je ne voulais pas faire un selfie mais un Candy Crush »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour