Vous êtes ici : Accueil

Publié le 24 Octobre 2014 à 13:46

Coupe d’Europe : Thiriez très remonté contre le but de Cavani

Entre la LFP et Edinson Cavani, rien ne va plus. Frédéric Thiriez est furax contre l’attaquant du PSG et lui reproche de ne pas avoir respecté l’ambition du football français, à savoir faire une quinte flush de 0-0 en coupe d’Europe cette semaine...

Tags : France, PSG, Paris, Cavani, Thiriez, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Que la semaine a été prolifique pour nos clubs français en coupe d’Europe, pour le plus grand bonheur de Frédéric Thiriez qui a eu la chance d’assister à quatre 0-0 grâce à Monaco-Benfica, Minsk-Guingamp, Lille-Everton et Inter-ASSE. Le célèbre dirigeant à la moustache ne cache pas sa joie de voir que le football français a su trouver sa marque de fabrique, à l’image de nos voisins européens. « A une exception près, je suis très fier de nos clubs en Ligue des Champions et en Ligue Europa cette semaine. Les Anglais ont leur kick and rush, les Espagnols vibrent avec leur tiki-taka, les Italiens se contentent du catenaccio. Force est de constater que le 0-0 reste la plus belle vitrine du football français, j’ai kiffé ma race comme jamais », a remarqué celui qui est à la tête de la LFP depuis 2002 et qui adore les blagues de Toto.

 

A tout seigneur, tout honneur, les premières pensées de Frédéric Thiriez vont en direction de la principauté. On aurait pu croire que Monaco-Benfica aurait eu une saveur particulière pour Leonardo Jardim et ses joueurs portugais mais il convient de souligner que l’ASM a fait honneur aux ambitions françaises en se contentant du partage des points grâce à un match sans but. « Monaco, ce n’est pas vraiment la France mais ils ont prouvé par leur fond de jeu que nous partagions les mêmes valeurs », a tenu à souligner Frédéric Thiriez, qui n’oublie pas néanmoins que quelques tensions persistent entre la ligue et le Rocher suite au racket de 50 millions d’euros pour lisser les disparités fiscales entre les clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2.

 

Si beaucoup d’amateurs de football étaient sceptiques à l’idée de voir le petit Guingamp disputer des matches de coupe d’Europe, craignant que les pensionnaires du Roudourou se prennent une véritable valise les jeudis soirs, Frédéric Thiriez tient à souligner la véritable performance de leur attaquant vedette, pas encore reconnu à sa juste valeur dans l’Hexagone. « Je pense que le football français a besoin d’avoir plus de joueurs de la trempe de Rachid Alioui. Nos attaquants devraient davantage s’inspirer de sa frappe et de son toucher de balle. Il n’a pas de semblable pour la mettre au-dessus », s’est enthousiasmé Frédéric Thiriez avec plein d’étoiles dans les yeux.

 

Du côté de Lille et de son stade Pierre Mauroy, Frédéric Thiriez assure qu’il n’y avait aucune inquiétude à avoir concernant l’issue du match puisqu’il nourrit une loyauté aveugle aux Dogues. Il savait après leurs matches contre Krasnodar et Wolfsburg qu’ils étaient en bonne voie pour poursuivre cette performance. « Franchement, j’avais une confiance sans faille aux joueurs de René Girard : je savais qu’ils allaient respecter à la lettre nos consignes, qu’ils ne feraient rien pour trouver le chemin des filets », avoue la plus célèbre moustache de la LFP, grand fan du 6-3-1 novateur pratiqué dans le nord de la France.

 

Le dirigeant français assure que cette grande ambition sportive, à savoir tout mettre en œuvre pour conserver le 0-0, est acceptée par de nombreux supporters, comme en atteste la marée verte dans les rues de Milan pour assister au choc entre l’Inter et Saint-Etienne. « J’ai une pensée très émue pour ces 10.000 Stéphanois qui ont fait le déplacement en masse jusqu’à Milan, qui ont posé une journée de RTT et qui ont claqué quelques centaines d’euros pour repartir avec le bon 0-0 dans la besace. C’est ce football-là que j’aime », s’est emballé Frédéric Thiriez en envoyant un texto à Christophe Galtier pour le féliciter personnellement.

 

En ces temps de crise, Frédéric Thiriez assure que le 0-0 devrait être une valeur refuge pour les Français qui cherchent une façon de compléter leurs revenus sans travailler et sans prendre de risque. Parce que oui, il n’y a pas de petits profits et que c’est la solution la plus simple pour tous ceux qui peinent à se payer une semaine de vacances all inclusive du côté de la Tunisie ou qui galèrent avec leur banquier pour pouvoir s’offrir l’appartement de leurs rêves. « Si vous voulez gagner de l’argent facilement, je vous recommande de miser sur le 0-0 à chaque match des clubs français en coupe d’Europe. Croyez-moi, vous n’aurez plus besoin d’emprunter sur 30 ans de l’argent à la banque pour financer l’acquisition de votre résidence principale… », conseille Frédéric Thiriez en nous montrant tout ce qu’il vient de gagner cette semaine grâce à son compte Betclic comme complément de salaire.

 

Seul point noir de cette semaine européenne pour le football français : le but d’Edinson Cavani contre l’APOEL Nicosie à la 87e minute. A trois minutes près, le football français atteignait l’orgasme. L’homme fort de la LFP le reconnaît un brin gêné : oui, il s’est montré grossier devant son téléviseur et n’a pas l’intention d’appeler la mère du joueur pour lui présenter des excuses. Frédéric Thiriez ne comprend pas l’attitude de l’attaquant parisien et est persuadé qu’il s’agit d’une provocation de sa part suite à son carton rouge reçu la semaine dernière lors de Lens-PSG. « J’en veux énormément à Edinson Cavani : je lui avais pourtant expressément demandé de ne rien tenter devant le but qui pourrait porter préjudice au 0-0. Ce joueur n’a aucun respect pour les traditions du football français. Nous devrions le sanctionner lourdement pour l’empêcher de récidiver. Il n’a pas sa place dans notre championnat », a lâché Frédéric Thiriez, avec ses poils de moustache dressés vers le ciel. A n’en pas douter, le conflit entre la LFP, le PSG et Edinson Cavani est bien parti pour durer…

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 26140 fois

Dans le même theme

À la découverte du Paris Singes-Germain, un club pas comme les autres...

Ronaldo veut une plus grosse sanction pour partir plusieurs jours avec sa nouvelle copine

L'agent Jorge Mendes chargé de recruter des supporters pour l'AS Monaco

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour