Vous êtes ici : Accueil

Publié le 11 Février 2015 à 20:04

Hugo Lloris sombre dans la dépression après avoir encaissé le seul but de Mario Balotelli à Liverpool

Aussi improbable que cela puisse paraître, Mario Balotelli a enfin marqué mardi soir. Qui plus est, le but de la victoire pour Liverpool face à Tottenham. Hugo Lloris, le malheureux gardien battu par l’italien vit très mal ce moment. Explications...

Tags : Lloris, Liverpool, balotelli, League, Premier, Tottenham, Football

Auteur : Antoine Desprez

L’impossible s’est produit. Mardi soir, à la 83e minute du match opposant Liverpool à Tottenham, Mario Balotelli a marqué le but de la victoire, pour le plus grand plaisir d’Anfield. Incroyable en sachant qu’il ne figurait même plus dans le groupe des Reds.« Jamais je n’aurai cru que ce jour arriverait »,confie Brendan Rodgers, son entraîneur comblé et surpris à la fois, « 20 millions d’euros pour un but, c’est assez cher, certes, mais quel but ! Les spectateurs dans les gradins commençaient à se protéger lorsqu’il a touché le ballon. Ils commencent à le connaître, même à deux mètres du but il aurait pu viser un fan dans les tribunes, tuant même un pigeon suicidaire par la même occasion. Il nous a tous eus par surprise en glissant la balle dans les filets... un cadeau de la Saint-Valentin avant l'heure certainement ! »

 

Hugo Lloris, lui, a été envoyé en observation par son club dans un hôpital de la banlieue de Liverpool. Avec un visage encore moins joyeux que d’habitude, il s’est exprimé en direct de sa chambre de repos. « Je ne comprends pas, j’ai pourtant fait de mon mieux. Même à l’entraînement il ne marque jamais on m'avait dit. Et pour le fun je m'étais même entraîné toute la semaine avec l’équipe des moins de 12 ans pour m’habituer à sa dangerosité. Le pire c'est qu'il a fermé les yeux avant de tirer ! J'ai cette image dans ma tête... c'est horrible ! »

 

« Hugo a pété les plombs », ajoute Younès Kaboul, son coéquipier londonien, « Dans le vestiaire il n'arrêtait pas de répéter "Pas possible, pas possible". C’est comme s’il avait encaissé un but d’Oscar Pistorius sans ses prothèses, c’est normal qu’il se sente humilié. On l’a surnommé Ahamada dans le vestiaire, je crois que c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Mais on va venir lui rendre visite pour lui redonner le sourire. »

 

La bonne nouvelle pour Hugo Lloris, c’est qu’Arsène Wenger a bien analysé son match, et qu’un transfert vers Arsenal se profile pour lui. Ce club, réputé pour la qualité de ses gardiens, aurait flashé sur le gardien de l’équipe de France, qui restera dans l’histoire comme le premier joueur à avoir encaissé un but en championnat de Balotelli à Liverpool… l'entraîneur alsacien espère même qu'il pourra répéter ce record s'il venait à signer à Arsenal, afin de perpétuer la tradition des gardiens des Gunners, et surtout rapporter un record, aussi grand qu'un titre aux yeux de Wenger.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 20460 fois

Dans le même theme

Zoumana Camara reconnaît avoir eu sa chance au PSG en visitant la Tour Eiffel avec sa mère

OL : Aulas trouve sa vengeance en déplaçant la tribune officielle du PSG au milieu des Bad Gones !

Tirage LdC : Ludogorets Razgrad fait trembler Cristiano Ronaldo !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour