Vous êtes ici : Accueil

Publié le 12 Novembre 2014 à 09:44

Jean-Michel Aulas pourrait racheter l'AS Saint-Etienne pour s'assurer de gagner tous les derbys

A quelques semaines du derby du Rhône, Jean-Michel Aulas a laissé filtrer une confidence qui va bouleverser la planète Football. Le président de l'OL aurait l’intention de racheter l’ASSE, le rival historique. D’après certains spécialistes, cette annonce pourrait changer la face de la Ligue 1, et causerait la première révolution footballistique du 21e siècle. Reportage…

Tags : aulas, lyon, ol, ASSE, Rachat, Romeyer, Saint-Etienne, Football

Auteur : Eric Bonnin

« Tout a commencé par une blague, mais Jean-Michel (Aulas, NDLR), après réflexion, m’a confié que ce n’était pas si bête que ça ! » nous rapporte une personne appartenant au premier cercle du président de l’OL. En effet, toute cette affaire part d’un calembour sur le derby rhônalpin. Si l’on lit l’intitulé d’un match à Gerland contre le club stéphanois, cela donne OL-ASSE (Aulas). Cette plaisanterie aurait pu s’arrêter là, mais en y réfléchissant plus sérieusement, les déboires financiers du duo dirigeant Caïazzo-Romeyer à la tête de l’AS Saint-Etienne ,malgré un plan de 3 ans pour relancer l’attractivité des Verts, ne pourront pas freiner les ambitions du dirigeant lyonnais.

 

« On a vraiment cru que Jean-Michel était fou ! Mais il nous a avoué que son principal objectif était d'être le numéro un en Rhône-Alpes, le Monsieur Football de la région. Quand il a appris les problèmes financiers de l'ASSE, il a fait remarcher ses contacts avec Abu Dhabi. Je pense que vous êtes au courant, mais il a toujours refusé de partager son club lyonnais avec d'autres investisseurs, même s'il a reçu de très belles offres ! Il pourrait donc rediscuter avec ces investisseurs pour leur proposer cette fois-ci un partage pour le rachat du club stéphanois. Mais attention, il ne veut pas de drame avec les supporters ! Il a prévu d'être juste un des actionnaires, et ne veut pas s'occuper de ce club, qu'il laisserait à un membre de sa famille. Cela lui permettra juste d'ouvrir des passe-droits afin de mieux gérer les derbys, tout en gardant le soutien des Bad Gones », nous confie l'un des conseillers du président lyonnais, chargés du dossier rachat de l'ASSE.

 

En effet, une rumeur de financement par le fonds d’investissement Abu Dhabi Investment Authority (ADIA) dans ce rachat ne ferait que mettre de l’huile sur le feu aux abords d’un Chaudron déjà brûlant. Un on-dit tout de suite démenti par les deux parties concernées. Un peu tard selon certains bruits de vestiaires, car la boîte de Pandore est déjà ouverte.

 

Hors de nos frontières, on ne prend pas cette idée à la légère, et la planète Foot s’embrase pour ce qu’on appelle déjà les «2-en-1». Effectivement, on entend déjà, de l’autre côté de la Manche, une fusion entre les deux Manchester, un rapprochement possible, pour nos voisins ibères, entre l’Atletico et le Real. Outre-Rhin, une union pourrait être entreprise entre le Bayern et le club du Munich 1860, sans parler d’une alliance transalpine Inter et AC Milan, ou encore d’une discussion entre la Vieille Dame et le Torino. Bref, un cataclysme qui bouleverserait tout ce que nous avons connu jusque là. On parle déjà d’une «nouvelle ère du football moderne».Affaire à suivre donc…

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 29648 fois

Dans le même theme

Bastia : les joueurs portaient un maillot floqué Thiago Motta pour fêter le retour de Brandao

PSG : Lavezzi absent car il pensait que le Qatar Winter Tour avait lieu à Doha, pas au Maroc

PSG : Nasser Al-Khelaïfi s'apprête à racheter Crystal Palace pour contourner le fair-play financier

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour