Vous êtes ici : Accueil

Publié le 24 Octobre 2014 à 09:56

Justice : Heineken poursuit le Red Star pour l'utilisation d'un logo trop similaire

Alors que le Red Star s'est installé dans le peloton de tête du championnat de National, le club peut se remettre à croire à un retour prochain en Ligue 2. Une perspective qui déplaît fortement à la multinationale Heineken, qui a décidé d'intenter une action en justice. Explications...

Tags : Star, Heineken, Biere, Logo, Justice, RedStar, Red, Football

Auteur : A.T.V.

Quatrième du championnat de National à deux points du leader, son voisin le Paris FC, le Red Star FC ambitionne de retrouver la Ligue 2, seize ans après l'avoir quittée. Alors que le club audonien s'autorise à rêver d'un avenir plus radieux, le groupe brassicole Heineken a décidé de le poursuivre en justice pour « atteinte à la propriété intellectuelle ». En cause : des couleurs et un logo trop similaires à ceux de la multinationale néerlandaise.

 

Étoile rouge sur fond blanc, entourée d'une bande verte... la ressemblance entre les deux logos est frappante. Pourtant, les deux entités sont totalement indépendantes. « Pour être franc, on n'a découvert l'existence du club que lors du match de Coupe de France contre l'OM en 2012 »,nous a confié un dirigeant de Heineken France, sous couvert d’anonymat. « L'un de nos collaborateurs était en loge, pour négocier les termes d'un contrat avec un client, et en levant la tête, il a aperçu le logo en tribune. Étant donné qu'on n'avait établi aucun contrat de sponsoring ce soir-là, il a très vite compris et nous a immédiatement appelés », poursuit-il.

 

Alors que l'affaire est aujourd'hui portée devant les tribunaux, notre contact nous avoue que l'affaire aurait pu prendre un tout autre tournant : « Au début on s'est dit que de la pub gratuite, c'était toujours bon à prendre. Mais vu la tôlée qu'ils se sont pris ce soir-là (0-5, NDLR), on a commencé à s'inquiéter pour l'image de la marque », avant d'ajouter, « On a quand même laissé couler. Mais aujourd'hui le club risque de monter en Ligue 2, et avec l'exposition médiatique que ça implique, on se doit d'agir. Ils vont devoir changer leur logo, sous peine de sanctions... »

 

Heineken ayant été fondée en 1873, soit vingt-quatre ans avant la naissance du club francilien, le fabricant néerlandais estime être en mesure de gagner le procès. Patrice Haddad, président du Red Star, aurait pourtant tenté d'établir un contrat de partenariat avec la marque, en vain. « J'aurais essayé jusqu'au bout », nous avoue-t-il, « Mais même moi qui suis publicitaire de formation, je n'ai pas pu leur faire changer d'avis. Ils estiment que le club ne dispose pas d'un standing assez élevé et qu'une frange de nos supporters est trop marquée politiquement. Ce serait mauvais pour la perception de leur marque. Pourtant, je leur ai dit qu'un partenariat pouvait leur permettre de gonfler significativement leurs ventes de bières, surtout avec nos fans, mais ils n'ont rien voulu entendre », avoua-t-il dépité.

 

Nul doute que les 8°6 continueront à faire la loi aux abords du stade Bauer désormais...

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 43068 fois

Dans le même theme

Hervé Renard en sauveur de l'indice UEFA de la France !

L'Epique type de la phase aller - Ligue 1 2014-2015

L'AC Milan embauche un préparateur spécialisé dans les simulations

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour