Vous êtes ici : Accueil

Publié le 16 Octobre 2014 à 13:48

Ménès - Fernandez : Landreau à l'origine d'un divorce annoncé

Dans le petit milieu du journalisme sportif, l'histoire d'amour entre Pierre Ménès et Luis Fernandez était connue de tous. Voir les deux hommes déballer sur la place publique toute leur haine l'un pour l'autre rentre dans un processus d'auto-destruction bien identifié par les psychologues et les experts du couple. Et, comme dans toute rupture, il y en a toujours un qui le supporte moins bien que l'autre...

Derrière ce beau gaillard au physique bien conservé pour son âge se cache un cœur de porcelaine. Luis Fernandez, malgré ses origines espagnoles et sa voix bien roque, est un immense sentimentaliste. Avec lui, c'est simple : c'est toujours tout ou rien. Alors, inévitablement, quand le week-end dernier il a appris par texto que son Pierrot ne voulait plus de lui, il a broyé du noir et a littéralement pété un câble. « On le sentait qu'il traversait une période difficile. Il était fatigué, il avait la voix tremblotante et les yeux rouges », confie Daniel Riolo, un proche de Luis Fernandez sur RMC, dans les colonnes du Parisien ce jeudi matin. Il faut dire aussi que pour l'ancien chouchou du Parc des Princes, cette rupture n'est pas facile à vivre, lui qui était persuadé d'avoir trouvé son alter ego sur la bonne grâce de Karim Nedjari, ancien journaliste au Parisien désormais rédacteur-en-chef sur Canal+.

 

S'il est encore trop tôt pour savoir ce qui a amené ce couple à sa perte, il semblerait que ce soit la présence d'un autre homme dans la vie de Pierre Ménès. Si Luis Fernandez peut rayer de la liste un certain Patrice Evra, il peut nourrir quelques doutes concernant Mickaël Landreau, ex-joueur de football (comme Luis) reconverti en tant que consultant sportif grassement payé (comme Luis) sur Canal+. Face à ce faisceau d'indices et de nombreux points communs, Luis Fernandez a vite compris qu'il ne pourrait pas rivaliser avec ce jeunâtre. « Oui, il vit très mal la présence d'autres hommes autour de son Pierrot. Il le connaît par cœur, il sait qu'il aime les footballeurs. Luis s'est longtemps méfié de Christophe Dugarry en qui il n'avait pas une grande confiance. Heureusement que Daniel Bravo était là pour le mettre en garde », nous a révélé Hervé Mathoux au moment de mener notre enquête.

 

Après des jours à le harceler pour qu'il nous explique sa vie privée, Luis Fernandez a accepté de sortir de son silence, de vider son sac pour dévoiler sa vérité en toute pudeur. Bien qu'il soit un homme blessé, il ne veut pas faire une croix sur ces vingt-deux années de complicité absolue et d'amour total. « Je n'ai rien contre Pierrot, c'est un mec adorable. Je ne supporte déjà pas quand il me prend toute la couverture dans le lit ou quand il pète sous la couette. Alors, le voir faire des courbettes à Jean-Michel, ça m'a fait mal. J'avais envie de pleurer toutes les larmes de mon corps », a-t-il fini par reconnaître, dans l'espoir de pouvoir un jour tourner la page, même s'il sait qu'il va devoir être moins présent à la radio pour pouvoir s'allonger chez son psy...

 

Du côté de Pierre Ménès, on a longtemps souhaité ne pas communiquer sur cette affaire, très certainement par pudeur aussi afin de ne pas avoir à balancer du sel sur la cicatrice encore saignante de Luis Fernandez. Mais pour Pierrot, qui semble avoir tourné la page et vivre le parfait amour avec cet ancien gardien de l'équipe de France dont on doit taire le nom, l'heure est à l'apaisement. « Je ne comprends pas les reproches de Luis. Il me doit tout, je lui ai tout appris, à commencer par la lecture et l'écriture. Grâce à moi, je l'ai aidé à grandir en lui faisant découvrir de nouvelles choses. Et du jour au lendemain, ingrat, il me traite comme un moins que rien », regrette le consultant vedette de la chaîne cryptée.

 

Du côté de RMC, tout semble être mis en œuvre pour permettre à Luis Fernandez de revenir dans les meilleures conditions. Alain Weill, le président de NextRadio, tient absolument à son Carré Magique composé de Jean-Jacques Bourdin, Vincent Moscato, Daniel Riolo et Luis Fernandez. Alors, inévitablement, la radio est prête à accorder quelques faveurs pour que ses présentateurs vedettes s'épanouissent et qu'ils se sentent comme à la maison. « Nous n'avons plus aucune nouvelle de Luis depuis lundi soir. Il nous a demandé de lui accorder dix jours de congé sans solde pour qu'il puisse se recentrer sur lui-même. Nous sommes de tout cœur avec lui dans ce moment pénible à vivre. Nous espérons tous qu'il s'en remettra et qu'il reviendra encore plus fort. C'est un chic type, il mérite tout le bonheur du monde », peut-on lire dans un communiqué de RMC mercredi soir.

 

Entre les deux hommes, la divine idylle semble définitivement enterrée même si l'histoire ne dit pas qui va récupérer la garde de Thierry Henry, ce bichon frisé au poil noir acquit un soir de juillet 1998 dans la périphérie de Saint-Denis. Pour l'heure, il attend toujours que l'un de ses deux maîtres veuille bien le promener dans le bois de Boulogne et doit commencer à trouver le temps long...

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 202608 fois

Dans le même theme

OL : Aulas annonce le recrutement de Diaby pour faire oublier Gourcuff à son staff médical

Tuto FIFA 15 : comment marquer un but d'anthologie avec Bernard Mendy

Mission Rosetta : Gignac moqué à Clairefontaine après l'avoir confondu avec de la charcuterie

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour