Vous êtes ici : Accueil

Publié le 27 Février 2015 à 17:48

OM : Bielsa et Gignac se seraient embrouillés à cause de la nouvelle chanson des Enfoirés

Guerre de générations à la Commanderie. Les médias ont relayé toute la journée l’opposition entre le joueur phocéen et son entraîneur. En cause, son statut de remplaçant face à Caen. En fait, c’est plutôt la dernière trouvaille de Jean-Jacques Goldman qui exacerbe les passions. Explications...

Tags : OM, Marseille, Bielsa, Caen, Gignac, Marcelo, Embrouille, Football

Auteur : Tioneb

Les observateurs du football mondial le savent. Les sportifs de haut niveau sont connus pour aimer écouter les derniers titres internationaux sur leurs écouteurs surdimensionnés. Lors de sa mise à jour hebdomadaire, André-Pierre Gignac a eu la surprise de découvrir sur son iPod l’intégration de la dernière chanson des enfoirés. « J’ai voulu la faire écouter dans tout le vestiaire. Je trouve honteux que des chanteurs, pas forcément exempts de tout reproche, se positionnent en donneur de leçons réactionnaires et paternalistes. Ça me dégoûte. » À ce discours engagé, beaucoup sont les joueurs qui ont avoué ne pas avoir bien compris les propos de Dédé Gignac. « Non, mais sérieusement ? Ils font passer les jeunes pour des écervelés matérialistes qui ne trouvent leur raison de vivre que dans la plainte continuelle, et ça, je ne peux pas l’accepter. »

 

Conflit de générations

 

Afin de répondre à cette diatribe assez inédite dans le vestiaire marseillais, Marcelo Bielsa a décidé de recadrer son attaquant. « Caramba, je lui ai dit que dans le monde d’aujourd’hui, il faut que les jeunes se bougent, et ça commence par lui qui doit faire les choses qui se bougent. Il n'a pas aimé que je dise que Patrick Bruel avait raison. Peut-être que c’est parce que c’est un fan du PSG. Je ne sais pas. J’ai décidé de laisser André-Pierre Gignac sur le banc pour le match de ce soir face à Caen afin qu'il puisse apprendre les paroles et les comprendre. »

 

En plein cœur d’une mise au vert pour préparer ce match, l’attaquant marseillais avait préféré partir du rassemblement de son équipe, pour aller prêcher la bonne parole à l’extérieur. Finalement rentré, Dédé Gignac a pris de nouvelles résolutions. « Je ne pense pas comme le coach. Mais j’essaierai de tout faire pour l’obliger à me faire jouer. Une fois sur la pelouse, je ferai tout pour marquer pour dévoiler sous mon maillot le message "Soutien aux Restos du Cœur, pas aux enfoirés". C’est à cause de ces raccourcis, ces clichés et ces amalgames que la société va si mal aujourd’hui. »

 

Un engagement et une prise de position qui pourrait donc avoir plusieurs effets bénéfiques : que Dédé Gignac retrouve son niveau, que l’OM se remette à gagner, mais surtout que les bénéficiaires des Restos du Cœur puissent compter sur d’autres soutiens que des artistes aperçus comme vieillissants et moralisateurs par l'attaquant marseillais.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 11236 fois

Dans le même theme

Russie : l'appel aux dons de Fabio Capello qui ne touche plus son salaire depuis cinq mois

Les fans Instagram et Twitter de Samir Nasri seraient en réalité des followers achetés par le joueur

Zidane mêlé à une sombre affaire de casquette maudite...

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour