Vous êtes ici : Accueil

Publié le 17 Janvier 2015 à 08:46

Beach Soccer : le Groenland échange ses glaçons contre du sable du Brésil pour organiser le Mondial

Après Tahiti en 2013 et le Portugal qui organisera l’édition 2015, c’est le Groenland qui vient de déposer sa candidature pour l’édition 2017 avec un projet qui ne devrait pas laisser la FIFA de glace. Explications…

Tags : Mondial, Brésil, Beach, Soccer, Groenland, Sable, Glaçons, Autres

Auteur : Andéol Coste

Le Groenland a décidé de se porter candidat à l’organisation du Mondial 2017 de Beach soccer. Réchauffé par l’attribution de la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar et les JO d’hiver à Sotchi, Aglatki Kinaktok, président de la Fédération Inuit de Beach Soccer (FIBS), a déclaré à l’AFP « Si on peut jouer au football par 50° au Qatar ou attribuer les JO d’hiver à Sotchi je pense que nous pouvons croire en nos chances d’obtenir l’organisation de la Coupe du monde de Beach Soccer 2017, même si bien sûr il ne faut pas vendre la peau de l’ours blanc avant de l’avoir tué. »

 

Il est vrai que les dernières attributions de grandes compétitions internationales en faveur de certains pays plaident en la faveur du Groenland. Mais malgré cela un problème majeur persiste : pour jouer au Beach Soccer, il faut du sable ! Les instances groenlandaises auraient trouvé une solution innovante comme nous l’explique le responsable logistique, Kanangniut Qiqiqralijarnatuq. « En juin dernier j’étais au Brésil pendant la Coupe du Monde et un soir après ma troisième Caipirinha j’ai eu une illumination, pour faire une caïpirinha il faut beaucoup de glaçons et pour faire du Beach Soccer il faut beaucoup de sable c’est pourquoi j’ai proposé à nos amis Brésiliens un grand programme d’échange appelé " Sable contre Glaçons ". »

 

Argument imparable qui démontre une fois de plus la solidité de cette candidature. Interrogé à ce sujet, Éric Cantona nous a donné un avis partagé sur le sujet. « Ils n’ont pas froid aux yeux avec ce projet, mais si ça se concrétise ça serait quelque chose d’inuit !! » D’après nos informations, Sepp Blatter préfère attendre de voir quels cadeaux sont prêts à lui offrir les différents candidats avant de se prononcer en toute impartialité.

 

 

Crédit photo : © L'Epique | Article lu 13176 fois

Dans le même theme

Route du Rhum : 522 ans plus tard, Loïck Peyron confirme que la Guadeloupe n'est pas l'Inde

Judo : Teddy Riner présent aux Championnats de France, ses adversaires déclarent déjà forfait

Handball : la série d'invincibilité de Montpellier dans le viseur des autorités judiciaires

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour