Vous êtes ici : Accueil

Publié le 17 Octobre 2014 à 14:24

Adrien Rabiot n'a rien à envier à David Luiz et pensait dépanner ce soir en défense

Non retenu par Laurent Blanc pour le match de ce soir entre le RCL et le PSG, Adrien Rabiot n’a pas caché sa déception, lui qui comptait bien profiter des nombreuses absences pour enfin saisir sa chance et montrer au club qu’on peut lui faire confiance. En vain.

Alors que le Paris Saint-Germain voit son effectif amoindri à cause de nombreuses blessures, Adrien Rabiot n'en démord pas et estime pouvoir légitiment revendiquer une place dans le groupe de Laurent Blanc. Le joueur de 19 ans, qui s’entraîne en semaine avec les professionnels, mais qui joue le week-end avec la CFA, ne comprend pas un tel acharnement. Habitué à évoluer au milieu de terrain, il s’estime pourtant prêt à dépanner au cœur de la défense, à côté de Zoumana Camara, pour rendre service. « D'un point de vue capillaire, je n'ai rien à envier à David Luiz », nous a expliqué par téléphone celui qui se fait appeler Mouton par les supporters des Rouge & Bleu.

 

Si l’on reproche souvent au natif de Saint-Maurice d’avoir le melon, le principal intéressé le prend davantage comme un compliment. En effet, personne ne reproche à Zlatan Ibrahimovic de chausser du 48 au moment de marquer sur une aile de pigeon. « On me reproche d'avoir pris la grosse tête. Mais je pense que c'est une qualité pour marquer des buts sur corner », assure Adrien Rabiot sous le contrôle bienveillant de sa mère et agent, Véronique.

 

Pour Adrien Rabiot, s’il n’a pas la chance d’exprimer toute l’étendue de son talent, ce n’est pas à cause de sa situation contractuelle avec le club, mais pour ses origines non italiennes. Il est persuadé d’être victime du lobbying Serie A. En d’autres termes, s’il était né à Pescara, le Lorient des Abruzzes, on lui aurait donné plus rapidement sa chance et personne ne remettrait en cause son faible rendement devant le but. « Si je m'étais appelé Adriano Rabiot et que j'avais eu un passeport italien, je suis intiment convaincu que Leonardo n'aurait pas eu l'idée de recruter Marco Verratti », remarque le numéro 25 parisien, avec un brin d’amertume dans la voix.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 21188 fois

Dans le même theme

OM : une fois son contrat prolongé, Gignac promet de redevenir un joueur ordinaire

Fernando Torres chasserait en réalité les pigeons pendant les matches

FC Barcelone : les filets récupérés par Piqué lors de la finale destinés à créer une robe pour Shakira

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour