Vous êtes ici : Accueil

Publié le 27 Avril 2015 à 14:54

Arsenal - Wenger : « J'ai plus de chances de gagner un titre en athlétisme avec mes joueurs »

Après Arsenal-Chelsea, il n'y a pas que Thierry Henry qui a critiqué les Gunners. En effet, Arsène Wenger a tenu une conférence de presse surréaliste où il a révélé son objectif principal, et pour le moins surprenant, pour la saison prochaine : se lancer dans l’athlétisme et y battre un record du monde en relais 4x100 mètres...

Tags : Arsenal, athletisme, League, Wenger, Premier, Arsène, Bolt, Football

Auteur : Julien Penna

« Je sais que j'ai plus de chances de gagner un titre en athlétisme avec mes joueurs que de remporter un titre en Premier League. J'en ai notamment quatre qui sont exceptionnels en vitesse, et je veux donc tout faire pour qu'on batte le record du monde du relais 4x100 mètres ! Fini les critiques en Premier League, place à l'athlétisme avec une équipe forgée pour tout remporter ! » C'est grand sourire et plein d'aplomb qu'Arsène Wenger a tenu cette déclaration aussi fracassante qu'inattendue devant un parterre de journalistes médusés lors de la conférence de presse d'après-match du match nul face aux Blues de Chelsea (0-0). Le coach d'Arsenal est-il devenu fou ? « Cette décision peut vous paraître insensée, mais j'y songeais sérieusement depuis quelques semaines. Quand j'ai vu le chrono réalisé par Hector Bellerin, ça a tout de suite fait tilt dans ma tête ! J'avais déjà quelques athlètes d'exception dans mon effectif, mais là, j'ai compris que j'avais enfin trouvé la perle rare. »

Plus rapide qu'Usain Bolt

Bellerin, ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant ce jeune latéral droit de 20 ans a beaucoup fait parler de lui. Pas encore pour ses qualités de footballeur, mais pour ses aptitudes de sprinteur. Le baby Gunner aurait en effet pulvériser de quatre dixièmes le chrono de Thierry Henry sur 40 mètres : 4"42 pour le jeune ibère contre 4"82 pour le retraité français. Mieux, Bellerin aurait tout simplement fait mieux qu'Usain Bolt lors de son record du monde du 100 m ! Le Jamaïcain n'avait en effet atteint les 40 m qu'en 4"64. HA-LLU-CI-NANT !

Il n'en a pas fallu plus à Wenger pour comprendre qu'il y avait quelque chose à faire dans l'athlétisme. Le manager alsacien, impliqué à fond dans ce nouveau projet, a même déjà prévu sa tactique pour ce tour de piste qu'il espère le plus rapide de tous les temps. Pour lancer son relais sur des bases supersoniques, Wenger placera au départ la « bomba » Bellerin, qui donnera dans la ligne droite opposée à Alex Oxlade-Chamberlain, ce dernier transmettra le témoin au Chilien Alexis Sanchez et c'est le plus ancien des Gunners, Theo Walcott qui aura à la fois l'honneur et la responsabilité de franchir la ligne d'arrivée. « Alex présente l'avantage d'avoir des origines jamaïcaines, il a les gènes du sprint en lui, quant à Alexis, il est excellent dans les virages », analyse l'ancien entraîneur de Monaco.

Michael Johnson, une ancienne gloire comme coach de légende

Et comme Arsène Wenger ne veut rien laisser au hasard, il s'est récemment attaché les services de Michael Johnson, le toujours recordman du monde du 400 m (43"18) et 4x400 m (2'54"29), quadruple champion olympique et huit fois champion du monde, rien que ça ! L'Américain apportera ainsi toute son expérience, son expertise des virages et travaillera la technique de course de ces footballeurs plus habitués à courir avec des chaussures à crampons que des chaussures à pointes.

Pour s'aguerrir et emmagasiner de l'expérience, Arsenal a d'ailleurs obtenu une wild card (invitation) pour participer aux World Relays, compétition organisée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) exclusivement constituée d'épreuves de relais. Rendez-vous donc les 2 et 3 mai 2015 aux Bahamas pour un premier tour de chauffe grandeur nature. L'objectif est de se confronter à la concurrence, peaufiner ses marques, améliorer les transmissions de témoin et se rapprocher le plus possible de la marque de référence mondiale détenue par la Jamaïque (Michael Frater, Nesta Carter, Yohan Blake et Usain Bolt) en 36"84. On en saura alors un peu plus sur les probabilités de réussite d'un tel pari. Les Canonniers feront-ils parler la poudre sur la piste ou le rêve d'Arsenal est-il carrément irréaliste ? Affaire à suivre...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 21504 fois

Dans le même theme

Atlético Madrid : les 40 000 supporters étaient venus pour accueillir Agüero, pas Fernando Torres

Pour pouvoir signer à Manchester City, Steven Gerrard annonce son départ pour les USA

Un musée vantant les mérites de Bielsa ouvre à côté du centre Robert Louis-Dreyfus

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour