Vous êtes ici : Accueil

Publié le 28 Octobre 2014 à 10:57

Après avoir tué une vache en Inde, Nicolas Anelka risque une suspension à vie

Il allait faire ses débuts avec le club indien du Mumbai City FC, mais Nicolas Anelka est encore au cœur d'un scandale. Alors qu'il se rendait à l'entrainement au volant de son gros tout-terrain, le français a percuté et tué une vache. Ce dernier risque une suspension à vie par la Fédération Indienne de Football. Explications...

C'est une affaire qui fait grand bruit en Inde. Depuis hier, cette information fait la une de nombreux sites d'informations sportives dans le pays, mais plus que le monde du ballon rond, c'est tout un peuple qui semble touché par cette affaire. C'est vers 13h30 hier heure locale que Nicolas Anelka en se rendant en voiture à l'entrainement de sa formation a percuté et tué une vache.

 

Si l'évènement aurait pu passer inaperçu ou presque en Europe, ce n'est pas le cas en Inde, pays dans lequel la vache est considérée comme un animal sacré. Alors qu'il était au volant de son 4x4, l'attaquant français n'aurait pas vu la vache qui allait traverser la route. Le temps de réagir, il était déjà trop tard puisque la vache a été percutée au niveau de la tête et est morte sur le coup.

 

Un nouveau scandale pour Nicolas Anelka alors qu'il allait faire ses grands débuts avec son équipe du Mumbai City FC. Après avoir purgé sa suspension pour sa « quenelle » réalisée il y a un peu moins d'un an avec West Bromwich en Angleterre, le français devait être aligné pour le prochain match de sa nouvelle formation. Mais l'ancien joueur du Paris Saint-Germain pourrait ne jamais jouer pour le Mumbai City FC à en croire les déclarations du président de la Fédération Indienne de Football : « C'est une affaire très grave dans laquelle se trouve Nicolas Anelka. Tuer une vache est inacceptable et interdit en Inde, même de façon involontaire. Le comité et moi-même allons demander à la FIFA de suspendre à vie Nicolas Anelka. »

 

Si la décision des instances indiennes semble actée et si la FIFA condamne le joueur, Nicolas Anelka et son avocat ont déjà affirmé qu'ils feraient appel. Alors qu'il se faisait une joie de retrouver les terrains, l'attaquant français pourrait donc bien être obligé de prendre sa retraite sportive plus tôt que prévu.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 71996 fois

Dans le même theme

Les shampoings Allo Quoi by Nabilla, prochain sponsor du club de Luzenac ?

Arsenal : Wenger propose à Diaby un contrat de stagiaire kiné en plus de « free transfert »

Lacazette et Mandanda refusent la sélection en équipe de France !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour