Vous êtes ici : Accueil

Publié le 15 Novembre 2014 à 12:09

Avec son stade marabouté, Rennes condamné au match nul jusqu’à la fin de la saison

Le public du Stade de la Route de Lorient est désormais fixé : jusqu'au 30 juin au moins, ils devront se contenter de matches nuls. Le problème viendrait de la pelouse qui a été maraboutée, et qui a pausé de nombreux problèmes hier soir à l’équipe de France. Explications…

Tags : Deschamps, France, Ligue1, Benzema, Albanie, Rennes, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Alors que l'équipe de France sortait d'une série de deux victoires au mois d'octobre contre le Portugal (2-0) et l'Arménie (0-3), les joueurs de Didier Deschamps ne feront pas aussi bien en novembre. Si l'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille estime ne pas être très heureux avec ce résultat contre une modeste formation d'Albanie (1-1), il considère que les Rennais doivent se contenter de la soupe qui leur a été servie par ses joueurs et qu'ils n'auront pas la chance de voir des matches gastronomiques d'ici plusieurs mois. « Je pense que nous avons fait un bon match. Même si nous faisons un nul, les Rennais ne sont pas les plus malheureux : pour une fois, ils ont vu du jeu et même des buts », a remarqué Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, en conférence de presse d'après-match.

 

Même son de cloche du côté de Karim Benzema qui considère que cela aurait été indécent s'il avait fait trembler les filets à cinq reprises contre l'Albanie. Le numéro 9 madrilène assure qu'il n'a pas perdu son instinct de buteur, mais il est persuadé que les Rennais sont des spectateurs sous-développés pas capables d'apprécier un match riche en buts. « Il est important de respecter les traditions. Rennes, ce n'est pas Madrid. Ils ne sont pas prêts à voir des manitas. D'ailleurs, ils ne savent même pas ce que ça veut dire », a lâché Karim Benzema, le célèbre renard des surfaces de la Casa Blanca, dans les travées du Stade de la Route de Lorient.


Pour avoir été le président de l'En Avant de Guingamp, Noël Le Graët est particulièrement bien placé pour commenter la mentalité bretonne. Il apprécie que les Bleus soient parvenus à respecter le match nul et assure que les Rennais sont déjà aux anges après avoir vu une rencontre avec des buts. « Pour tous les amoureux du football en Bretagne, je suis heureux pour eux : ce soir, ils ont certes vu un match nul, mais, pour une fois, ce n'était pas un 0-0 », s'est félicité Noël Le Graët, le président de la FFF, dans un entretien à paraître dimanche sur TF1.


Spectateur privilégié de ce France-Albanie à Rennes, Philippe Montanier, qui avait loué une loge, pour montrer à ses protégés du SRFC, des joueurs qui font le même métier qu'eux, mais qui n'ont pas le même talent, est contraint d'admettre l'évidence : oui, un marabout africain a décidé de jeter un mauvais sort à cette pelouse du Stade de la Route de Lorient. « Nous avions des doutes concernant les joueurs du Stade Rennais, mais nous sommes finalement soulagés. Ce n'est pas un problème d'équipe ou de joueurs. Il y a tout simplement une malédiction pour l'équipe qui joue à domicile », s'est forcé à reconnaître Philippe Montanier, l'entraîneur du club breton, à nos confrères de TF1 qui auraient pourtant préféré diffuser Danse avec les stars pour voir plus de spectacles.

 

Pour ceux qui suivent les matches du Stade Rennais, et qui se sont laissés tenter par un match de l'équipe de France, on a appris à ne plus reprocher le match nul. Ils savent que le football est un prétexte pour se soulager autour d'une galette-saucisse et une Térénez blanche. « On ne va pas trop se plaindre : on a quand même la chance de regarder les matches avec de la galette, de la saucisse et une bonne bière bien fraîche », a relativisé Erwann Le Guilvinec, membre actif du Rhoazon Celtic Kop, en quittant le stade hier soir.

 

Crédit photo : © L'Epique | Article lu 7856 fois

Dans le même theme

PSG : Laurent Blanc reconnaît avoir un problème de couple qui nuit à ses résultats

L'association des taupes victimes de Cavani vient en aide au pigeon blessé de Geoffroy-Guichard

Chicharito : « Signer au FC Barcelone pour avoir plus de temps de jeu qu'au Real Madrid »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour