Vous êtes ici : Accueil

Publié le 11 Décembre 2014 à 17:31

Rattachés à la justice dès janvier, les arbitres de Ligue 1 pourront dégainer plus facilement

C'est Christiane Taubira en personne qui s'est chargée d'annoncer publiquement la nouvelle. Les arbitres de Ligue 1 ne seront plus à présent sous la coupe de la FFF, ni même du ministère des Sports, mais bel et bien directement rattachés au ministère de la Justice.

Tags : Ligue1, L1, Rainville, Arbitre, Justice, FFF, Taubira, Football

Auteur : Maxime Touzaint

C'est désormais officiel, suite aux multitudes d'erreurs commises ces dernières semaines par nos chers arbitres, leur sort est scellé. Ce n'était qu'une rumeur, c'est maintenant une certitude, Tony Chapron, Benoît Bastien et leurs collègues ne seront plus observés, jugés et notés par d'anciens arbitres reconnus, mais par des juges d'instruction. À cela s'ajoute une formation intensive d'une semaine en début d'année. Au menu : tests de vision, rappel des règles de courtoisie, tests de résistance à la pression et découverte des nouvelles lois en vigueur en cas d'erreur. Et surtout, self-défense pour apprendre à gérer chaque mouvement brusque d'un joueur afin de dégainer rapidement et sans réfléchir un carton jaune ou rouge.

 

Parmi ces nouvelles lois, la plus marquante est sans doute la loi Rainville, applicable à chaque litige, qui permet de gérer une bourde par un carton de la couleur que l'on souhaite. Autre principe nouvellement adopté, la reconnaissance du droit des supporters à insulter un arbitre auteur d'une prestation peu convaincante. Par contre, ce même supporter pourra être poursuivi en justice pour atteinte à un fonctionnaire du gouvernement. Enfin, dernière grande réforme, la possibilité pour les capitaines de sortir eux-mêmes un carton rouge à l'encontre d'un adversaire s'il est avéré qu'il s'agit d'un oubli grossier de l'arbitre. Cette situation risque de se produire bon nombre de fois. Par exemple, lors du dernier PSG-Nantes, Marco Verratti aurait pu être renvoyé aux vestiaires par Olivier Veigneau, le capitaine nantais. Pour rappel, le petit italien s'est pris pour un tracteur tondeuse lorsque Nkoudou l'a débordé. Mais, cette dernière mesure est encore en discussion, car le corps arbitral ne s'est pas encore mis d'accord sur le nombre de cartons rouges que pourra sortir un capitaine, et si l'arbitre aura le droit d'annuler la sanction en direct et mettre un carton pour abus au même capitaine.

 

Comme vous l'aurez compris, il s'agit d'une véritable révolution dans le monde de l'arbitrage. Quoi qu'il en soit, Christiane Taubira a voulu tuer dans l’œuf toute polémique en affirmant publiquement : « Même moi qui ne suis pas une fan de foot, j'en ai marre d'entendre ici et là que telle ou telle équipe s'est fait voler week-end après week-end. Il n'est pas question de négocier quoique ce soit avec le syndicat des arbitres. Pour la Ligue 1, la révolution est en marche. »

 

Voilà qui est dit. Ce qui est sûr, c'est qu'avec cette réforme, les arbitres de Ligue 1 vont encore plus envoyer du rêve. Le spectacle risque d'être au rendez-vous.

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9304 fois

Dans le même theme

Gareth Bale : « Je suis prêt à changer de style... capillaire uniquement »

Justice : Brandao ne prendra pas de douche pendant un mois

PSG : Laurent Blanc avait prévu d'offrir un sèche-cheveux à Cavani hier soir

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour