Vous êtes ici : Accueil

Publié le 02 Janvier 2015 à 17:26

Bordeaux : après Steven Gerrard, Marc Planus souhaite également quitter son club de toujours

Pour avoir au moins un point en commun avec Steven Gerrard, Marc Planus a décidé d'annoncer son départ des Girondins de Bordeaux à la fin de la saison. Émotions...

Tags : Ligue1, Liverpool, Bordeaux, Sagnol, Gerrard, Planus, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Depuis que Steven Gerrard a annoncé son intention de porter les couleurs d'un autre club à la fin de la saison, on ne recense plus que trois joueurs à être les hommes d'une seule équipe : Iker Casillas au Real Madrid, Francesco Totti à la Roma et Marc Planus aux Girondins de Bordeaux. Si le dernier nommé commence à prendre conscience qu'il ne sera jamais l'égal de ces illustres sportifs, il se dit qu'il pourrait avoir au moins un point en commun avec l'Anglais. Le défenseur de 32 ans n'a pas réfléchi trop longtemps et a donc décidé d'organiser une conférence de presse au Haillan pour officialiser la nouvelle. « Ça a été la décision la plus difficile de ma vie. Je l'annonce maintenant afin que l'entraîneur et l'équipe ne soient pas dérangés par les articles et les rumeurs concernant mon futur. Jusqu'au dernier match de la saison, je serai entièrement dévoué à l'équipe, comme je l'ai toujours été. J'espère qu'un jour, je pourrai revenir aux Girondins de Bordeaux dans un rôle qui aidera le club au mieux », a lu Marc Planus, la larme à l'œil et la voix tremblotante, en milieu d'après-midi au centre d'entraînement du FCGB.

 

Après cette terrible annonce pour tous les fans du club au scapulaire et les amoureux du beau jeu, Willy Sagnol a lui aussi fait part de sa tristesse, regrettant que ce soit l'un de ses rares joueurs blancs qui décide de raccrocher les crampons prématurément. « Je pense que si Marc Planus avait été un joueur typique africain, alors il aurait pu jouer au plus haut niveau au moins jusqu'à 40 ans», a regretté l'entraîneur des Girondins de Bordeaux à la fin de l'entraînement du jour. D'après une source proche du club, Willy Sagnol pourrait demander à Jean-Louis Triaud que le numéro 27 ne soit plus attribué, qu'importe si Javier Pastore décide de signer un jour, pour le club.

 

Parmi les supporters tous sont excessivement déçus concernant le départ de Marc Planus qui a écrit de belles pages avec les Girondins de Bordeaux. Certains espèrent que le joueur organisera un gigantesque pot de départ pour les remercier de leur soutien durant plus d'une décennie. « J'espère qu'il nous conviera à son pot de départ et qu'il sortira du Pétrus 1982 pour faire honneur à la région », a demandé le très influent Claude Pèze, un fidèle depuis toujours du Parc Lescure.

 

Lancé par Élie Baup en 2001, Marc Planus n'a connu qu'un seul club dans sa carrière : les Girondins de Bordeaux qu'il a rejoint à 8 ans et avec lequel il a joué près de 400 matches en quatorze saisons. Il a remporté de nombreux titres avec les Marine & Blanc : la Ligue 1 (2009), la Coupe de France (2013), la Coupe de la Ligue (2007 et 2009) et le Trophée des Champions (2008 et 2009). Il a aussi été appelé une fois en équipe de France par Raymond Domenech (2010) mais c'était un accident.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 13608 fois

Dans le même theme

Récompense : Frédéric Thiriez s’étonne de ne pas être la tête à claques préférée des Français

A Barcelone, Ezequiel Lavezzi compte bien réussir au moins une passe

PSG : Adrien Rabiot prolonge par peur de se retrouver au chômage

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour