Vous êtes ici : Accueil

Publié le 12 Février 2015 à 16:14

« Cinquante nuances de Graët » dans les coulisses du renouvellement de Didier Deschamps

C’est fait. Après plusieurs mois de négociations, Didier Deschamps est reconduit pour deux années supplémentaires à la tête des Bleus. Si ce renouvellement est légitime, il cache en fait une passion nouvelle et sincère entre deux hommes forts du football français. Explications...

Tags : Deschamps, Noel, Graet, FFF, Grey, Didier, Nuances, Football

Auteur : Tioneb

Alors que la France vient de perdre une place au tout nouveau classement FIFA, une certaine légèreté flotte dans les locaux de la FFF. Non, ce ne sont pas les milliardaires azerbaïdjanais, émiratis ou géorgiens qui ont décidé de racheter la moitié des clubs de Ligue 1. Non, ce ne sont pas les droits TV de la Ligue 1 qui ont augmenté. Ils valent toujours 14 fois moins que la Premier League. Non, Franck Leboeuf n’a pas décidé de mettre un terme à sa carrière d’acteur.

 

Si l’humeur est d’ambiance festive au sein de la FFF, c’est que le contrat de Didier Deschamps a été renouvelé. Celui qui a vu sa mission reconduite une première fois jusqu’en 2016 après la qualification de l’équipe de France pour la Coupe du monde au Brésil a vu l’échéance être repoussée une nouvelle fois jusqu’à la prochaine échéance mondiale, en 2018, en Russie. « Je ne vois pas comment on aurait pu faire autrement. Didier est l’homme de la situation, l’homme qu’il nous faut » s’est réjoui Noël Le Graët. « Il a fait une Coupe du monde que j’ai jugée bonne. Les Français sont de nouveau fiers de leur équipe nationale. Les joueurs ont envie de jouer, une certaine synergie a pu naître grâce à l’action de DD. Et ce n’est pas parce que j’aime l’homme que cette décision s’est imposée. »

 

Un documentaire à l’étude

 

Cette phrase, lâchée naturellement a fait l’effet d’une bombe. Nous savons que les deux hommes s’apprécient. Nous avons pu apprendre que Noël Le Graët invitait Didier Deschamps dans son appartement parisien ainsi que dans sa demeure des Côtes-d’Armor « Pour voir un match, comme ça, entre copains, shorts moulants, bières, la télé et nous. Nous allons même au cinéma ensemble. Hier, nous sommes allés voir Cinquante nuances de Grey. Un regard a suffi et on a compris. »

 

Leur relation a en effet de nombreuses similarités avec le couple Grey-Steele. « Après l’Euro 2012, je suis venu voir Didier un peu penaud et peu sûr de moi. Même si je savais qu’il avait envie d’être un jour à la tête de l’équipe de France, l’image des Bleus n’était alors pas la meilleure. Il m’avait averti que ce serait difficile de remonter la pente, mais j’étais prêt à franchir le pas. Il fallait qu’il me réapprenne à gagner. Il a réussi à m’emmener au bout de moi-même et me faire revivre des sensations que je croyais oubliées. » 

 

Aujourd’hui, après Les Yeux dans les Bleus, il se murmure dans les coulisses de la FFF qu’un nouveau documentaire pourrait voir le jour : « Cinquante nuances de Graët ». Ce dernier aura pour but de montrer que la rencontre de deux hommes peut soulever des montagnes. Pourvu que l’idylle entre les deux hommes monte encore en puissance pour atteindre son maximum dans 18 mois lors de l’Euro disputé en France...

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 7792 fois

Dans le même theme

Zidane mêlé à une sombre affaire de casquette maudite...

Atlético Madrid : Fernando Torres accusé de dopage à la teinture blonde

Mercato : Motta se dit prêt à signer à la Juventus pour pouvoir faire venir Pogba au PSG

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour