Vous êtes ici : Accueil

Publié le 07 Novembre 2014 à 13:08

Clasico : le PSG accueillera l’OM avec le plug-anal de Paul McCarthy

A l’occasion du choc de la 13e journée de Ligue 1, le PSG a décidé de voir les choses en grand pour accueillir les joueurs de l’OM comme il se doit en récupérant le plug-anal de Paul McCarthy. Dimanche soir, le Parc des Princes ne va pas seulement rêver plus grand, il va aussi vibrer…

Tags : OM, Marseille, PSG, Paris, Clasico, Plug, McCarthy, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Dimanche soir, les amoureux du beau jeu et de la Ligue 1 pourront se régaler devant l’affiche de cette 13e journée entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille. Si les Rouge & Bleu sont actuellement deuxième du championnat de France, malgré quatre unités de retard sur le leader phocéen, la confiance reste du côté des Parisiens qui ont fini par retrouver la plupart de leurs éléments et le goût de la victoire. Inévitablement, au moment de recevoir les protégés de Marcelo Bielsa, le PSG compte bien mettre les petits plats dans les grands et envoyer un message fort à l’équipe qui s’annonce être son principal rival cette saison. Deux ans après avoir étendu une gigantesque serviette de plage sur la pelouse du Parc des Princes, le club de la capitale est parvenu à un accord avec la mairie de Paris et l’artiste Paul McCarthy pour déployer son célèbre plug-anal à l’entrée des joueurs. « La promesse que nous faisons à notre public, c’est de le faire rêver plus grand. Accueillir l’OM avec un sex-toy qui ferait frémir la Statue de la Liberté, ça a le mérite d’envoyer un message suffisamment clair à la bande d’André-Pierre Gignac », explique Michel Mimran, le directeur marketing du PSG, dans les colonnes de L’Epique ce jour.

 

Interrogé sur le sens donné à son œuvre par le Paris Saint-Germain, Paul McCarthy avoue ne pas y accorder une grande importance pour trois raisons : s’il reconnaît ne pas s’intéresser au football et à la rivalité d’un PSG-OM, il est avant tout ravi de vendre son ballon gonflable pour près d’un million d’euros et d’avoir une visibilité médiatique partout dans le monde par la même occasion. Réflexion faite, l’Américain de 69 ans, qui ne savait pas trop comment il allait bien pouvoir passer les douanes avec son machin vert récupéré en morceaux Place Vendôme, se dit que c’est finalement une bonne chose si cela peut faire des heureux et qu’il n’y a pas de honte à prendre du plaisir en jouant avec la boîte à caca… « Je pense que le PSG veut la mettre au fond », croit savoir Paul McCarthy, avec un regard malicieux pour sa statue, lui qui a d’ores et déjà prévu de ne pas revoir son bidule comme il l’avait conçu à l’origine. D’après nos informations, le plasticien a d’ailleurs signé une décharge autorisant le PSG à enduire son œuvre de matières fécales.

 

Du côté de Canal+, qui diffusera la rencontre juste après le Canal Football Club, on apprécie grandement cette initiative du Paris Saint-Germain, qui correspond parfaitement aux valeurs de la chaîne et à l’esprit Canal, surtout qu’elle célèbre cette semaine son trentième anniversaire. Ancien actionnaire du club de la capitale et aujourd’hui rival de BeIn Sports, il semblerait que Canal+ soit malgré tout capable de saluer le génie de ses rivaux et de le reconnaître publiquement. « Franchement, c’est bien joué et c’est parfait pour les 30 ans de Canal+. Nous avons fait notre notoriété grâce au football, au PSG et au porno. Là, c’est en plein dans notre thématique. J’ai envie de dire 'bravo' aux Qataris », s’est enthousiasmé Cyril Linette, le directeur du service des sports de la chaîne cryptée, sur le plateau de L’Epique 21 ce matin.

 

Depuis plusieurs semaines les joueurs ont été plongés dans la confidence par la direction du club. Zlatan Ibrahimovic, qui a été mis au courant par Jean-Claude Blanc, a ri aux éclats en apprenant la nouvelle, au point de se pisser dessus et de taper du pied pour saluer le talent de ses dirigeants. Malheureusement pour le Suédois, cette manifestation de joie a eu pour conséquence d’aggraver sa blessure au talon et de le rendre indisponible trois jours supplémentaires. Mais comme le souligne la star du PSG : mieux vaut avoir mal au bas du pied qu’au bas du dos… « Croyez-moi, un plug-anal fait toujours moins mal qu’un Zlatan Ibrahimovic dans la force de l’âge », assure le buteur suédois, qui rappelle volontiers que les hommes aux grandes chaussures n’ont pas seulement de grands pieds...

 

S’il est désormais mondialement connu pour suivre les matches de son équipe en s’asseyant sur sa glacière, Marcelo Bielsa n’est pas certain de conserver ce rituel en se rendant au Parc des Princes. L’Argentin a conscience qu’un plug-anal peut se montrer douloureux pour son postérieur et n’est pas persuadé que la Biafine puisse être efficace quelques secondes après l’apparition d’une méchante cicatrice et de violentes hémorroïdes. « Je ne suis pas sûr de pouvoir m’asseoir sur ma glacière si on nous accueille d’une telle manière », s’est montré prudent l’entraîneur marseillais en quittant le centre Robert Louis-Dreyfus hier soir.

 

Il n’y a qu’André-Pierre Gignac qui ne semble pas découragé à l’idée de se frotter à un jouet sexuel. L’attaquant de 28 ans, qui a toujours un bel appétit, avait d’ores et déjà prévu de faire un crochet par le McDo de la Porte de Saint-Cloud pour s’éclater la panse avant le coup d’envoi. Alors si un sex-toy peut l’aider à faire remonter la crotte, pourquoi devrait-il s’en priver ? « Le plug-anal est une bonne chose : il va me permettre de garder un Big Mac plus longtemps au fond du ventre », s’est émerveillé André-Pierre Gignac, le buteur phocéen mondialement connu pour sa capacité à croquer devant le but, à la rédaction de La Provence qui l’interrogeait sur le sujet.

 

Pour avoir porté les couleurs des deux équipes, Fabrice Fiorèse est particulièrement bien placé pour aborder la préparation d’un PSG-OM. Celui qui a fait vomir Coach Vahid en signant à l’OM assure aujourd’hui que les Parisiens ont tous les éléments pour être les favoris de la rencontre et qu’avec ou sans un plug-anal les Marseillais doivent se préparer à vivre une soirée qui pique au Parc des Princes. Il leur recommande d’ailleurs de prendre bien soin de leurs corps à l’entraînement s’ils ne veulent pas vivre un moment trop douloureux, voire pénible. « Si j’étais encore un joueur de l’OM, je pense que je passerais la semaine à m’enfiler des boules de geisha. Sincèrement, vu ce qu’ils veulent mettre, j’aurais trop peur de ripper sur les bords », nous a confessé Fabrice Fiorèse, qui a toujours été bien placé pour nous parler de fist-anal dans le monde du ballon rond.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 22068 fois

Dans le même theme

Des abonnées attaquent BeIn Sports car elles n'ont pas vu Giroud marquer et enlever son maillot

Paris sportifs : l'amnésie de Geoffrey Jourdren à cause d'un apéro trop arrosé avec Loulou Nicollin

OL : Aulas trouve sa vengeance en déplaçant la tribune officielle du PSG au milieu des Bad Gones !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour