Vous êtes ici : Accueil

Publié le 07 Octobre 2014 à 17:17

Fernando Torres chasserait en réalité les pigeons pendant les matches

Il est de notoriété publique que Fernando Torres s’avère toujours très maladroit lorsqu’il s’agit pour lui de tirer au but, ses ballons filant la plupart du temps loin des cages adverses. Mais l’explication de cette maladresse récurrente est très simple : le joueur serait en fait un chasseur de pigeons. Reportage...

Tags : Chelsea, Torres, Ramasseur, Football

Auteur : Pippo Farfelino

La femme de ménage de Fernando Torres est ravie : « Fernando m’aide beaucoup à enlever les toiles d’araignée dans sa maison, je n'ai pas besoin de monter sur une chaise pour les retirer, car il les dégomme à chaque fois avec son ballon, et sans rien casser ! Il est très agile ! » Très agile, Torres ? Cela doit en faire rigoler plus d’un. Et pourtant, c’est effectivement le cas. L’espagnol a d’ailleurs très vite été repéré pour son talent exceptionnel. Au point de devenir international, et d’avoir réalisé jusqu’alors un parcours footballistique plutôt remarquable. Néanmoins, les vidéos fleurissent sur la toile, moquant constamment son apparente maladresse.

 

Il est vrai que beaucoup se demandent encore comment un tel joueur a pu intégrer autant de grandes équipes européennes. La réponse a été dévoilée récemment par un ancien jardinier du club de Chelsea, Johnny Balence. Celui-ci a donc dévoilé le pot aux roses en ces termes : « Il faut être un vrai footix pour croire que Torres est un footballeur. Ok, il a un certain talent, il aime le foot, et il a un bon cardio, mais ce mec fait juste partie des services de jardinage et de protections des stades, son but étant de chasser les volatiles, et surtout les pigeons, des enceintes sportives. Et tout ça, en habit de footballeur pour être incognito, car ils sont très malins vous savez. Il est d'ailleurs payé très cher pour chasser les oiseaux qui dégradent les stades avec leurs merdes corrosives. Et il le fait très bien avec un ballon ! D’ailleurs, on n'a pas trouvé mieux que lui pour faire ce travail ; les fauconniers, les systèmes sonores, etc. c’est de la merde, c’est pour les petits clubs, c’est bidon. Torres, c’est le must pour péter les pigeons en douze. De plus, vu qu'il s'intéresse au football, on le laisse marquer des buts de temps en temps, ça lui change de son train-train quotidien, et ça lui donne un peu le sourire. »

 

Mais pourquoi tire-t-il donc les pigeons pendant les matches ? Johnny Balence a une réponse toute trouvée à cette question: «  Les pigeons, les matches ça les stresse, et quand ils sont stressés, ils ont plus envie de chier que d’habitude, il faut donc impérativement intervenir à ce moment-là pour éviter qu’ils ne salopent le stade. En plus, c’est plus facile de les tirer pendant les rencontres, car quand ils sont stressés ils ne bougent quasiment plus. D'ailleurs, il a fait le ménage à Chelsea. On n'avait plus besoin de le faire entrer en jeu à la fin, alors on a pris la décision de s'en débarrasser et l'AC Milan a sauté sur l'occasion pour l'embaucher. Mais à priori, là-bas, il y en a moins, alors ils l'autorisent à marquer quelques buts, tout du moins, à essayer d'en marquer (rires)... mais il se débrouille bien ! Moi qui regarde certains de ses matches, il m'impressionne ! »

 

C’est donc une information étonnante que nous vous livrons ici, mais qui pourrait être à même de redorer quelque peu le blason Fernando Torres. Le joueur qui, finalement, ne se débrouillerait pas si mal balle au pied pour quelqu’un qui ne sait pas jouer au foot…

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 12852 fois

Dans le même theme

Yoann Gourcuff absent six mois après s'être cassé le poignet en signant son contrat avec Rennes

Ménès - Fernandez : Landreau à l'origine d'un divorce annoncé

Lille : René Girard recommande Nolan Roux à Liverpool

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour