Vous êtes ici : Accueil

Publié le 06 Novembre 2014 à 12:53

La LFP souhaite bannir les mouchoirs en papier de tous ses stades

Après avoir lancé une guerre sans merci aux fumigènes, aux drapeaux et aux lasers dans les stades, Frédéric Thiriez souhaite aussi interdire les mouchoirs en papier à moins de deux ans de l’Euro 2016 dans l’Hexagone. Une enquête exclusive menée par la rédaction de L’Epique...

Tags : Ligue1, Supporter, Thiriez, LFP, Mouchoir, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Alors que le Paris Saint-Germain se prépare à recevoir ce dimanche l’Olympique de Marseille pour un match au sommet, Frédéric Thiriez compte profiter de l’exposition médiatique de la rencontre pour mettre en place de nouvelles mesures dans les stades. En effet, le président de la Ligue de Football Professionnel, qui essaie de chasser fumigènes, drapeaux et lasers de ses enceintes, aurait décidé de rajouter les mouchoirs en papier dans la liste des objets indésirables. « Le mouchoir, c’est ringard et pas du tout écologique. Si on veut conserver un football populaire, je préfère entendre des sans-dents renifler ou les voir s’essuyer la stalactite du nez dans la manche de leur maillot de foot », nous a martelé la moustache la plus influente du football français lorsqu’il nous a reçus dans son bureau de la LFP en début de semaine.

 

Du côté de l’UEFA, on semble apprécier cette nouvelle initiative. Michel Platini, qui est un fervent supporter du football de la vieille école, rejoint la vision de Frédéric Thiriez sur ce sujet, mais pour des raisons différentes. L’ancienne icône des années 1980, qui refuse de voir le football basculer dans la modernité du IIIe millénaire, garde en lui un impérissable souvenir de cet accessoire, mais savoure la vision novatrice de son homologue de la LFP. « C’est une initiative que je ne peux qu’apprécier. Je suis un conservateur, j’ai toujours milité pour le bon vieux mouchoir en tissu plein de morve que l’on range dans la poche », a salué Michel Platini, visiblement ravi de ne pas avoir à évoquer pour la 12 321e fois la place de la vidéo dans l’arbitrage, devant la caméra de L’Epique 21.

 

Si l’idée de bannir les mouchoirs en papier semble faire l’unanimité chez les dirigeants du football national et européen, cette mesure est loin d’être appréciée parmi les supporters, surtout chez les classes populaires qui ont encore l’impression d’être poussées vers la sortie. Pour de nombreux supporters, le Kleenex a son utilité dans un stade, surtout quand on vient admirer en abondance les bijoux techniques des artisans du beau jeu. « Je trouve cette mesure abusée et complètement liberticide. Le mouchoir en papier est souvent utile : il peut rendre quelques services pour celui qui souhaite se palucher sur un dribble de Javier Pastore sans s’en mettre partout », peste Jean-Michel Bulldog, un fidèle du Parc des Princes depuis 1974, furieux d’apprendre la nouvelle alors que son club se prépare à sortir l’argenterie pour recevoir l’Olympique de Marseille dimanche soir. Néanmoins, les supporters lésés ne comptent pas s’en arrêter là et se sont d’ores et déjà attaché les services de Jean-Marc Bosman pour qu’il saisisse la Cour Européenne des Droits de l’Homme et fasse valoir leurs droits.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9756 fois

Dans le même theme

Benzema peut compter sur le soutien de Ronaldo qui lui offre une voiture sans permis

Black M et Patrick Kluivert seraient en réalité une seule et même personne

Lens : Hafiz Mammadov a perdu sa fortune en investissant dans la frite belge

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour