Vous êtes ici : Accueil

Publié le 02 Février 2015 à 13:21

Foot amateur : placé en garde à vue après s'être trompé dans le nom d'un footballeur

Quiproquo tragique à Fouquières-lès-Lens (Pas de Calais), après un match de district, le jeune gardien de but de l’équipe évoluant à domicile a été arrêté et placé en garde à vue après s'être trompé en déclarant « Je ne suis pas Charlie Tandje ». Explications...

Tags : Coupe, Amateur, Charlie, Charles, Itandje, Arrestation, District, Football

Auteur : Gaspard Dael

Cela aurait dû être une belle fête au stade municipal de Fouquières-lès-Lens, l’équipe de district recevait la formation voisine de Sallaumines dimanche dernier, lors d’un match au sommet : le quart de finale de la coupe intercommunale de l’agglomération Lens-Liévin. Mais les festivités ont rapidement tourné au cauchemar. En effet, après un match nul sans relief (0-0 après prolongations), l’équipe de Fouquières s’incline aux tirs au but face à son adversaire du jour (4 T.A.B à 5). La désillusion passée, les supporters commencent à quitter le stade, quand ils entendent le gardien de l'Entente Sportive Fouquièroise crier pour se trouver des excuses. « C'est ça partez ! Vous avez cru quoi ? Je ne suis pas Charlie Tandje non plus ! Je suis qu'un amateur moi, mais j'ai tout de même de bonnes capacités ! Je suis un guerrier ! » Ni une, ni deux, les supporters, pris de paniques en entendant un « Je ne suis pas Charlie » ou encore « Je suis guerrier », appellent la police pour déclarer un acte terroriste, qui débarque rapidement sur les lieux du drame.

 

L’incompréhension règne alors dans cette petite bourgade paisible du nord de la France, mais un certain Robert Dubois va venir éclairer notre lanterne. C’est lui, cet ancien flic de 62 ans, supporter émérite de l’Entente Sportive Fouquièroise et récemment nommé président d’honneur de la buvette du club, qui a alerté ses anciens collègues. Il s’explique « Après eul coup de sifflet final, eul gosse qui nous sert eud gardien y’a dit qu’il n’était pas Charlie. Bah tin, ni une ni deux j’ai appelé Gérard (son ancien collègue agent de police, NDLR) parce que là ch’était le pompon, déjà qu’il n’est pas capab’ d’arrêter un but, s’il commence à soutenir eul terrorisme on n’a pas fini ! On ne veut pas de ça chez nous ! »

 

Robert, passablement éméché, nous raconte que s’il a prévenu la police, c’était en vertu de son « devoir de citoyen », mais aussi celui « d’un ancien flic », forçant l’admiration de ses camarades qui le perçoivent alors un peu comme une figure de la liberté d’expression, lui qui par le passé s’était déjà imposé aux yeux de tous comme le défenseur de la liberté des pressions, combat qui justement lui avait permis d’obtenir la fonction symbolique, mais au combien convoitée, de président d’honneur de la buvette.

 

Mais force est de constater que le penchant prononcé pour l’alcool de l’intéressé lui a joué des tours. Le prévenu a en effet été relâché après plusieurs heures d’une garde à vue qui a conduit à la résolution du quiproquo. Il s’avère en fait que le jeune gardien n’a jamais prétendu ne pas être Charlie, excluant de fait la thèse de l’apologie du terrorisme, mais il se serait simplement adressé aux supporters et à ses coéquipiers, à la fin de la séance de tirs au but perdue, pour trouver une excuse de son faible niveau de football. « Ça va je ne peux pas tout faire, je ne suis pas Charlie Tandge non plus ! » Faisant référence à l’illustre gardien du RC Lens, Charles Itandge, dont il s’est toujours inspiré pour atteindre le niveau qui est le sien aujourd’hui, sans savoir qu'en réalité son nom de famille n'était pas Tandge, mais Itandge.

 

Ce regrettable malentendu n’est pas sans conséquence puisque le pauvre gardien est aujourd’hui complètement déstabilisé. À force de marteler avec conviction lors de sa garde à vue qu’il n’était pas Charles Itandje, il a fini par oublier qui il était réellement, provoquant le désarroi des forces de police. Une cellule psychologique a d'ailleurs été ouverte pour ce jeune homme qui croit désormais s'appeler Charlie Ngalls, propriétaire d'une petite maison dans la prairie…

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 10972 fois

Dans le même theme

Officiel : Après Paul le poulpe au Mondial 2010, découvrez les pronostics de Peter le raton laveur !

Avec son poirier, Ibrahima Touré voulait inventer un geste plus fort que Zlatan Ibrahimovic

Culture : Franck Ribéry avoue être Le Footballeur Masqué

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour