Vous êtes ici : Accueil

Publié le 24 Septembre 2014 à 15:32

Mathieu Duhamel : « Ibrahimovic forfait, il n’y aura qu’une seule star sur le terrain ce soir. Moi. »

Alors que toute une région s’apprête à recevoir l’ogre parisien, une déclaration du buteur caennais a surpris tous les observateurs du football. S’il est d’usage de faire preuve de modestie face au double champion de France, Mathieu Duhamel n’y va pas par quatre chemins pour évoquer la réception du PSG...

Fort de sa réputation à faire tomber les gros, le Stade Malherbe de Caen attend sereinement l’arrivée du club de la capitale, après s’être déplacé chez celui du Capitole. « Caen a l’habitude de réussir contre les gros », rappelle Jean-François Fortin, président du SMC, « À peine remonté en Ligue 1, nous nous étions offert le Monaco de Deschamps finaliste de la Ligue des Champions. En 2007, après notre ouverture du score de Yoann Gouffran , Lyon n'avait rien pu faire, même avec les entrées simultanées de Juninho, Govou et Benzema. Cette année, nous avons démarré convenablement le championnat et l’arrivée de Paris ne nous fait pas peur, même s’il faut toujours se méfier d’une bête blessée. » Ce soir, au stade Michel d’Ornano, toute la Basse-Normandie attend le premier match de gala de la saison pour le Stade Malherbe de Caen après deux années de purgatoire en Ligue 2. Les places se sont arrachées. Nos correspondants locaux ont même vu des supporters en détresse s’agiter sur les réseaux sociaux comme Nanard de la Côte des Iles, dans le Cotentin, qui a promis d’ériger une statue en plein cœur de Barneville Bourg à l’image de la personne en mesure de lui procurer des places. Si toute la région est en ébullition, ce n’est pas forcément le cas de Mathieu Duhamel, l’attaquant de pointe de l’équipe normande.

 

Un match comme un autre

 

Le co-meilleur buteur de Ligue 2 de l’année dernière envisage ce rendez-vous avec beaucoup de sérénité. « Sincèrement, rencontrer une équipe comme le PSG est motivant parce que c’est le champion en titre. Après, si Zlatan n’est pas là, c’est un match comme un autre. On a davantage parlé de Thiago Motta cette année pour son nez cassé, de Cavani et de Lucas pour leur manque de réussite, de David Luiz pour sa coiffure, de Lavezzi pour ses facéties ou son addiction, et de Matuidi pour ses pubs pour la nouvelle XboX. Non, franchement, cette équipe ne me fait pas peur, c’est vraiment un match comme les autres. Et avec Ibrahimovic forfait, il n'y aura qu'une seule star sur le terrain ce soir. Moi. » Il est vrai que le début de saison de l’équipe de Laurent Blanc est assez difficile. Le PSG reste même sur une série de trois matches nuls sur le même score contre Rennes, l’Ajax et Lyon. « Je pense que si je ne suis pas blessé, l’équipe de Caen n’a rien à envier aux trois équipes qui ont réussi à obtenir le nul ces dernières semaines. Si Nangis et Adéoti me donnent de bons ballons, Sirigu n’aura aucune chance de laisser sa cage inviolée. Si je ne marque pas ce soir, je promets de me nourrir exclusivement de tripes de Caen pour le reste de la saison ». Le Stade Malherbe de Caen, qui vient de réussir un match nul incroyable à Toulouse (3-3), se verrait bien continuer de rêver en battant des Parisiens mal en point. « Je comprends que Zlatan veuille s’économiser parce qu’il risque de perdre des plumes contre nous. D’ailleurs, je lui promets que je lui garderai mon maillot pour lui envoyer. Il pourra l’encadrer dans son salon aux côtés d’autres buteurs européens qu’il a pu rencontrer dans sa carrière. » Une assurance qui pourra être vérifiée à partir de 21h ce soir.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 8620 fois

Dans le même theme

Les moquettes Saint Maclou deviennent le nouveau sponsor personnel de Mario Balotelli

Atlético Madrid : les 40 000 supporters étaient venus pour accueillir Agüero, pas Fernando Torres

Un médecin du FC Barcelone aurait trouvé le problème des morsures de Luis Suarez pendant sa visite médicale !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour