Vous êtes ici : Accueil

Publié le 21 Novembre 2014 à 12:47

Gabriel Heinze exige de l'OM un petit arrangement entre amis

Les jours s’enchaînent et de nouvelles révélations surgissent à la surface impliquant les dirigeants de l’OM à des mouvements financiers douteux. Aujourd’hui, c’est au tour de Gabriel Heinze de sortir de son silence pour réclamer sa part du gâteau. Révélations...

Tags : OM, Marseille, PSG, Heinze, Gabriel, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Beaucoup de supporters du Paris Saint-Germain ne sont pas prêts d’oublier leur journée du 31 juillet 2009 lorsqu’ils ont appris que leur chouchou Gabriel Heinze acceptait de quitter le prestigieux Real Madrid pour porter les couleurs moins reluisantes de l’Olympique de Marseille. Recruté par Jean-Claude Dassier, l’Argentin a aujourd’hui l’impression d’avoir être trahi par l’ancien président olympien. Il ne comprend pas pourquoi ses anciens partenaires au PSG ont pu toucher des billets de 500€ en abondance et pas lui. « J'ai l'impression d'être pris pour un couillon. Pourquoi serais-je le seul à ne pas croquer un petit billet de la part des dirigeants ? », s’interroge l’ancien numéro 19 du club phocéen en tapant du poing sur la table pour manifester sa colère et sa déception.

 

Pour Gabriel Heinze, il ne fait aucun doute que ses collègues Fabrice Fiorèse, Frédéric Déhu, Lorik Cana et Modeste M’Bami, qui ont eux aussi porté les couleurs des Rouge & Bleu avant de débarquer au Vélodrome, ont été généreusement considérés par le directeur financier de l’OM qui n’avait rien trouvé de mieux que de leur offrir une fois par mois un baise-en-ville Louis Vuitton avec des billets violets à l’intérieur. Pour le défenseur central, ce petit cadeau est finalement logique à ses yeux : il faut bien que les joueurs aient un petit dédommagement pour accepter leur nouvelle vie sur le Vieux Port. « J'ai discuté avec Fabrice, Fred, Lorik et Modeste. Tous m'assurent qu'ils ont touché des valises de billets pour accepter de se faire insulter et cracher dessus lors de leurs premiers mois sur la Canebière. Sans cet avantage, ils n'auraient jamais accepté de porter le maillot de l'OM qui est moins SWAG que celui de Paname », nous assure Gabriel Heinze, estimant que la vie de footballeur professionnel à Marseille n’est pas toujours rose quand on a un passif au Parc des Princes.

 

Gabriel Heinze ne comprend pas pourquoi les dirigeants de l’Olympique de Marseille ne l’ont pas considéré avec le même égard. L’Argentin aux origines allemandes estime que, par le passé, sa famille a prouvé qu’elle savait dissimuler des fonds aux origines douteuses sans attirer l’attention de l’administration fiscale. C’est pour cette raison qu’il espère que Margarita Louis-Dreyfus fasse le nécessaire pour réparer ce léger préjudice. « Je ne vais pas vous faire un dessin, mais, dans ma famille, on m'a appris à ne pas faire des choses toujours très clean. J'espère rapidement parvenir à un petit arrangement entre amis. J'ai toujours le compte que Papi avait ouvert en Argentine juste après la chute du IIIe Reich », rappelle Gabriel Heinze avec une grande fierté et beaucoup d’admiration pour son patriarche.

 

Si pour l’heure les enquêteurs de la SDCOF et de la DCPJ ont déjà demandé des explications à plusieurs ex-dirigeants de l’Olympique de Marseille et de nombreux salariés du club, Gabriel Heinze aimerait bien être à son tour entendu par la justice française. Pour l’ex-joueur de l’OM, le fait d’être placé en garde à vue doit lui permettre d’en apprendre davantage sur le fonctionnement du club marseillais et pouvoir chiffrer le manque à gagner au moment de négocier avec MLD. « Bien sûr que je reste à la disposition de la justice française. J'aimerais juste qu'on m'explique pourquoi eux et pas moi et surtout combien », a pesté Gabriel Heinze qui n’apprécie vraiment pas d’être un dindon dans cette histoire.

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 13128 fois

Dans le même theme

La pizzeria "chez Gjergi" dépose le bilan après Portugal – Albanie

Chicharito : « Signer au FC Barcelone pour avoir plus de temps de jeu qu'au Real Madrid »

PSG : Cavani avoue avoir retrouvé son sens du but après avoir vu Cinquante Nuances de Grey

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour