Vous êtes ici : Accueil

Publié le 13 Novembre 2014 à 19:17

Hollywood convoite Abou Diaby pour la suite de "Incassable"

Blessé pour la 41e fois de sa carrière, Abou Diaby devrait être indisponible pour au moins trois mois. En apprenant son incroyable histoire, Touchstone Pictures songerait au Français pour lui confier le rôle de Samuel L. Jackson dans Incassable II.

Tags : Blessure, Arsenal, Cinéma, Diaby, Wenger, Incassable, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Night Shyamalan, le célèbre réalisateur américain aux origines indiennes, serait sur le point de se remettre derrière la caméra pour donner une suite à "Incassable", pour le plus grand bonheur de ses fans. Ce n’est pas la première fois que ce cinéaste à succès rêve de raconter l’histoire d’une force de la nature qui s’oppose à la vie d’un homme aux os de verre. Mais s’il n’a pas encore avancé sur l’écriture du scénario, il attend d’abord la rencontre pour pouvoir se lancer. « J’aimerais rencontrer l’acteur qui me donnera la force de pondre en deux jours un scénario de cette envergure pour pouvoir lui tailler un rôle sur mesure. L’histoire d’Abou Diaby m’intéresse, il a le physique adéquat et c’est aussi une belle gueule », déclarait celui qui a connu la reconnaissance planétaire grâce à "Sixième Sens" lors de son passage à Deauville pour le 40e festival du film américain en septembre dernier.

 

Du côté de Touchstone Pictures, on a conscience qu’"Incassable" avait été un véritable blockbuster lors de sa sortie en salles en 2000 et que ce serait un nouveau succès commercial si Night Shyamalan acceptait d’écrire une suite à ce film quatorze ans plus tard. Même si ce n’est pas facile de succéder à un acteur de la trempe de Samuel L. Jackson, tout le monde s’accorde à dire qu’Abou Diaby est taillé pour le rôle et qu’il pourrait en surprendre plus d’un. C’est pour cette raison que les producteurs ont entamé des négociations avec Arsenal et l’agent du joueur pour parvenir à un accord avant la fin de l’année. « Nous sommes en pourparlers avec le talentueux Abou Diaby. Il a un véritable charme, mais son club et son agent sont particulièrement gourmands », a dû reconnaître Sam Mercer, le producteur qui travaille régulièrement avec Night Shyamalan, à nos confrères de Première. D’après nos informations, il semblerait qu’Abou Diaby et son club souhaitent intégrer une clause en cas de nomination aux Oscars.

 

S’il venait à récupérer le rôle de Samuel L. Jackson, que le parcours serait beau pour ce natif d’Aubervilliers, grand fan d’Omar Sy et de Jamel Debbouze. Abou Diaby a conscience que la vie ne lui a jamais fait de cadeau, mais a toujours eu envie de croire en sa belle étoile. Alors, forcément quand il apprend qu’Hollywood est prêt à lui dérouler le tapis rouge pour lui proposer un véritable rôle au cinéma, il se dit que c’est autre chose qu’Eric Cantona dans "Le bonheur est dans le pré" et qu’il aurait tort de passer à côté. « J’ai envie de croire au rêve américain. Après avoir été footballeur, ce serait une belle reconversion si je pouvais devenir acteur. Globalement, nous faisons déjà le même métier… », a remarqué pudiquement Abou Diaby sur le plateau de L’Epique 21 ce jeudi après-midi.

 

Si tous les bookmakers font d’Abou Diaby le grand favori pour devenir le nouveau Elijah Price, Samuel L. Jackson a lui aussi envie d’adouber le joueur d’Arsenal pour ce rôle. L’acteur de 65 ans, qui a donné la réplique à tous les plus grands de la planète ces cinquante dernières années, promet à Abou Diaby une brillante carrière face à la caméra. Il considère que ce serait un privilège s’il pouvait lui succéder dans ce rôle qui a marqué plusieurs générations. « Ce serait un honneur pour moi si Abou Diaby pouvait prendre la relève dans la suite de "Incassable" », a salué Samuel L. Jackson à la sortie d’un restaurant japonais à Los Angeles où il a ses habitudes tous les jeudis. Enfin, selon plusieurs indiscrétions, il se pourrait que le rôle soit proposé à un dénommé Yoann Gourcuff si aucun accord n’est rapidement conclu entre Touchstone Pictures  et Abou Diaby…

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9064 fois

Dans le même theme

SC Bastia : une véritable cour de récréation sans Claude Makelele

PSG : en découvrant la rumeur Sissoko, Leonardo rigole et décide de revenir à Paris

Marquinhos : « Si j’atteins le niveau de Morel, je pourrais me considérer comme un grand joueur ! »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour