Vous êtes ici : Accueil

Publié le 26 Janvier 2015 à 12:06

Hymne Girondins Bordeaux : Pascal Obispo ne trouve plus l'inspiration à cause des résultats

Ca n’aura duré qu’un temps, le projet d'écriture d'un nouvel hymne à la gloire de son club fétiche vient brutalement d'être arrêté. L'artiste bordelais avoue n'avoir aucune inspiration, et met en cause les résultats du club. Le président et les supporters en panique. Récit...

Tags : Ligue1, Bordeaux, Girondins, Obispo, Hymne, Supporters, Football

Auteur : Mathieu Basach

Il y a quelque temps, le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, interviewé sur la chaîne Girondins TV, ne cachait pas son enthousiasme en annonçant que l'un des plus fervents supporters de son club de football et star de la chanson française, Pascal Obispo, avait accepté d'écrire le nouvel hymne des Girondins pour accompagner l'arrivée du splendide stade Bordeaux-Atlantique. Un projet de longue date qui trouvait enfin sa concrétisation.    

 

L'auteur compositeur de "Tomber pour elle" avait entre-temps déjà rencontré une délégation de supporters pour écouter leur répertoire. Les conditions étaient donc toutes réunies pour que l’hymne sorte, comme prévu, pour l’inauguration du nouveau stade le 23 mai prochain.

 

Mais après trois mois de travail acharné, c’est la stupéfaction : Obispo a décidé d'abandonner le projet, évoquant un manque d'inspiration. Du côté du club également c'est l'incompréhension totale. Dans un communiqué de presse, Jean-Louis Triaud fait part de son étonnement et condamne l'attitude lâche du chanteur. Le commissariat de Bordeaux commence lui à crouler sous les plaintes à l’encontre du chanteur de la part de supporters en colère. « Qu’est-ce qu’on va répondre aux Parisiens quand ils vont chanter Bordeaux, Bordeaux, on t’enc… ? » nous interpelle l’un d’eux, secoué, à la sortie d’un poste de police.  

 

Obispo a accepté de répondre à nos sollicitations et en a profité pour s’expliquer : « J'ai écrit sur tout. La guerre, les femmes, l'alcool, les fleurs. J'ai même écrit pour Natasha St Pier, bon sang ! Mais là, c'est mission impossible ! J'ai tout essayé, je m'étais même exilé au stade Chaban-Delmas pour m’imprégner de l’atmosphère des lieux, mais rien n'y fait, je n'ai aucune inspiration pour cet hymne. »

 

Pendant près de deux heures, il est revenu sur cette affaire, expliquant que son choix avait été motivé par une série d’événements gênants. « La rencontre avec les ultras a été un sacré tacle je dois dire. Ils voulaient que toutes les phrases riment en "cule" ! Celle avec les joueurs m'avait carrément coupé le sifflet. Deux joueurs sur trois ne comprenaient pas les paroles. Mais le coup d’arrêt le plus dur, c’est les résultats de l'équipe. Ca, ça vaut carrément un carton rouge ! Comment écrire un chant sur une équipe qui prend 5 buts chez elle contre l’OL par exemple ? » a-t-il conclu, désorienté.  

 

 

Malgré ce retournement de situation, la direction du Club a fait savoir qu’elle comptait toujours sortir son hymne pour la date prévue et qu’elle était actuellement en négociation avec plusieurs artistes pour reprendre le projet. Lisa Angell, qui représentera la France au prochain concours de l’Eurovision a déjà saisi l’opportunité pour se positionner. Dans un tweet qu’elle adresse au président, elle écrit : « Le meilleur des Girondins se trouve clairement derrière eux, mon titre " N’oubliez pas " est parfait ! » Au moins, on peut être sûr que les ventes de disques s’accorderont avec les résultats du Club…  

 

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 12612 fois

Dans le même theme

Le Tigre de Seine-et-Marne maîtrisé par Zlatan Ibrahimovic !

PSG : Cavani avoue avoir retrouvé son sens du but après avoir vu Cinquante Nuances de Grey

Après la Goal Line Technology, la LFP mettra en place un dispositif repérant les erreurs d'arbitrage

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour