Vous êtes ici : Accueil

Publié le 21 Janvier 2015 à 10:01

L'idée de réforme d'Hervé Renard pourrait détruire le PSG et faire revenir Benzema à l'OL

Hervé Renard a surpris tout le monde en souhaitant l’instauration d’une règle qui obligerait les sélections à être dirigées par des sélectionneurs natifs du pays. Aujourd’hui, l’entraîneur fantasque réitère ses propos en incorporant les clubs, joueurs et entraîneurs compris. De quoi rendre heureux Jean-Michel Aulas à l'OL...

Tags : PSG, ol, Herve, Renard, Benzema, Club, Selection, Football

Auteur : Tioneb

Alors que la Côte d’Ivoire espère enrayer cette malédiction qui l’a fait rater tous les titres promis depuis une décennie, les Éléphants espèrent avoir trouvé en la personne d’Hervé Renard le sauveur. Le gourou de toute une nation avait réussi l’exploit de remporter la CAN avec la Zambie. Connu pour avoir fait espérer une montée en Ligue 2 de l’AS Cherbourg et pour avoir convaincu toute la France que le FC Sochaux Montbéliard allait rester en Ligue 2, le sorcier blanc a fait parler de lui en marge du début de la CAN. « Je suis favorable à l’instauration d’une règle qui obligerait les sélections nationales à choisir parmi ses nationaux leur sélectionneur. Moi-même, en étant sélectionneur de la Zambie ou adjoint de nombreux autres, je n’aurai jamais dû officier. Mais pour tout vous dire, chacun des pays dans lequel je suis passé m’a proposé leur nationalité. » Aujourd’hui, Hervé Renard pousse sa réflexion : « Je pense que l’idée devrait se généraliser. On parle souvent du fair-play financier, mais celui-ci n’existerait plus si on limitait les recrutements à la ville… allez, disons, aux natifs du département. » Une annonce qui pourrait simplifier les marchés des transferts. « L’avantage, c’est que nous aurons vraiment des villes contre des villes. Ce ne sera plus seulement les clubs qui auront le plus d’argent qui pourront gagner des titres. »

 

Gourcuff à Rennes, Benzema à Lyon, et le PSG sans ses stars

 

Si sa proposition était acceptée, le premier club à se réjouir serait l'Olympique Lyonnais. Karim Benzema, ou encore Loïc Rémy rejoindraient Alexandre Lacazette pour former une attaque de feu à Lyon. De quoi rendre heureux Jean-Michel Aulas qui s’est déjà prononcé favorablement pour cette réforme « indispensable » à ses yeux. « Je suis contre le football business et favoriser les natifs de Lyon et sa région serait formidable pour l’image du club. Non, je suis certain que c’est un progrès pour le football mondial. »

 

Depuis plusieurs années, le Stade Rennais pourrait enfin voir revenir Yoann Gourcuff dans son club formateur. Le problème, c’est que le club perdra du même coup Sylvain Armand qui ira à Saint-Etienne, Ntep à Douala au Cameroun pendant que Costil rejouera avec le Stade Malherbe de Caen.

 

Côté PSG, l’ensemble des stars sera invité à rejoindre leurs pays respectifs. Côté internationaux français, Yohan Cabaye, Mathieu Debuchy et Raphaël Varane feront leurs valises pour le LOSC, Blaise Matuidi pour Toulouse. Franck Ribéry retournerait à Boulogne-sur-Mer, Hugo Lloris retournerait à Nice et Mathieu Valbuena finirait sa carrière aux Girondins de Bordeaux. André-Pierre Gignac, lui, resterait à l’OM.

 

La même question se poserait avec les différents entraîneurs. Laurent Blanc partirait pour Arles-Avignon, pendant que Arsène Wenger irait aider le RC Strasbourg à remonter dans le haut du panier du football français. Alex Dupont, actuel entraîneur du Stade Brestois 29, serait dans les rangs pour prendre les rênes du LOSC.

 

Hervé Renard a conclu ses propos en avançant qu’« on pourrait aussi penser à établir une règle régionale plutôt que départementale pour ne pas être trop sectaires. Ce serait une bonne idée pour les coachs. » Des voix discordantes se font toutefois entendre. Outre le chamboulement bien compréhensible que cette règle pourrait instaurer, d’aucuns voient dans cette déclaration d’Hervé Renard l’envie de revenir au pays et de disputer légitimement la place de coach de l’Evian Thonon-Gaillard à Pascal Dupraz.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 10352 fois

Dans le même theme

SC Bastia : une véritable cour de récréation sans Claude Makelele

Blanc : « Fier que Zlatan m'ait choisi pour prendre son ballon du triplé dans le vestiaire de l'arbitre »

PSG : pour accentuer son autorité, Laurent Blanc impose des tours de vaisselle aux joueurs

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour