Vous êtes ici : Accueil

Publié le 04 Novembre 2014 à 12:26

La LFP soutient le Bleuet en croyant soutenir les Bleuets et le geste de Kurzawa

La LFP a décidé de rendre hommage aux anciens combattants lors de la 13e journée de Ligue 1 et la 14e journée de Ligue 2. Le port du Bleuet de France, la fleur du souvenir, à l’occasion des cérémonies du 11 novembre, cache en fait une double, voire triple, sensibilisation. Explications...

En France, lors des cérémonies du 8 mai et du 11 novembre, le monde commémoratif, politique en tête porte le Bleuet de France. Cette fleur est le symbole des anciens combattants. Elle représente une œuvre caritative chargée de récolter des fonds pour les victimes de guerre et d’attentat. À l’instar du Poppy arboré en Angleterre et dans l’ensemble des pays anglophones, le Bleuet de France est un symbole que les footballeurs vont adopter pour les rencontres les plus proches du 11 novembre. La LFP, en partenariat avec l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, a décidé de rendre hommage aux anciens combattants lors de la 13e journée de Ligue 1 et la 14e journée de Ligue 2. Frédéric Thiriez est revenu pour l’Epique sur ce choix : « le football a un rôle social à jouer. Il faut qu’il fasse son devoir de mémoire en participant au rappel de ceux qui se sont engagés pour notre liberté tout en pensant également à ceux qui la défendent aujourd’hui sur le terrain d’opérations extérieures. » Un engagement inédit qui a alimenté le développement d’une enquête minutieuse auprès des dirigeants de la LFP.

 

Le Bleuet et les anciens combattants

 

Si les décideurs de la LFP ont choisi tambour battant de s’associer à ces commémorations, c’est aussi et surtout pour rendre hommage à ses propres anciens combattants. Frédéric Thiriez, joint par téléphone, n’a pas caché ce quiproquo. « Au début, je pensais qu’il s’agissait de rendre hommage aux footballeurs combattants. Et puis j’ai rapidement compris qu’il s’agissait en fait de rendre hommage à tous ces combattants de Ligue 1 et surtout de Ligue 2 qui se battent chaque année pour ne pas descendre dans la division inférieure. Je pense à des hommes comme Nicolas Seube, dont les mouvements d’ascenseur avec le Stade Malherbe de Caen sont encore plus fréquents que ceux qui se trouvent dans l’intimité de Paris Hilton. Je pense aussi au FC Metz, qui arbore fièrement sa Croix de Lorraine sur son blason comme un clin d’œil à sa résistance face aux gros du championnat. Je pense aussi au club du Havre, notre doyen qui a tout traversé dans son histoire et qui végète actuellement en Ligue 2 tout en espérant que la venue d’Adriano sonne comme un nouveau départ. C’est aussi et surtout à ces anciens combattants-là que je pense. »

 

Une autre source, venue de la cellule de communication de la LFP nous informe que le soutien au Bleuet de France avait été interprété comme un soutien aux espoirs de l’équipe de France, ces célèbres « Bleuets ». Après l’affaire des cinq jeunes partis faire la fête à Paris en 2012, l’élimination piteuse de nos espoirs en Suède après une provocation de Kurzawa, mérite un soutien de tous les instants. « Franchement, nous étions certains que le soutien du Bleuet de France était pour Kurzawa, le Bleuet qui va mal en ce moment... On hésitait également avec l'épisode de 2012 et la disparition de M'Vila. Car déjà, avec sa chute vertigineuse, le Stade Rennais FC avait organisé une collecte pour soutenir le Bleuet de France. Beaucoup des supporters rouge et noir avaient vu dans ce soutien une prise de position nette pour leur protégé. »

 

Espérons que cette sensibilisation interpelle également sur l’état des pelouses comparé parfois à des champs de bataille, et que ceci oblige les attaquants à cadrer leurs frappes afin d’éviter de tirer dans la foule... la 13e journée de Ligue 1 et la 14e journée de Ligue 2 s'annonce donc mouvementée...

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 7200 fois

Dans le même theme

Le visage de Ribéry bientôt sur les paquets de cigarettes belges pour dissuader les acheteurs

Hymne Girondins Bordeaux : Pascal Obispo ne trouve plus l'inspiration à cause des résultats

Le Montpellier HSC pourrait devenir un club de water-polo pour une durée indéterminée

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour