Vous êtes ici : Accueil

Publié le 14 Septembre 2014 à 10:24

La surprenante addiction d'Ezequiel Lavezzi qui nuit au PSG...

A force d’être cantonné au banc de touche du PSG, comme hier à Rennes, Ezequiel Lavezzi est devenu champion inter-régional de Candy Crush Saga.

Tags : PSG, Paris, lavezzi, Football

Auteur : Pippo Farfelino

Son manque de temps de jeu et ses séjours prolongés sur le banc de touche, n'ont pas eu raison d'Ezequiel Lavezzi. Bien au contraire, pendant que ses camarades tapent le cuir, il s’adonne à sa troisième passion après le foot et les photos coquines : le célèbre jeu Candy Crush Saga, dont il est devenu champion inter-régional. Nous avons rencontré le joueur parisien pour qu’il nous en dise un peu plus sur sa passion pour ce jeu. Ces propos risquent d’en étonner plus d’uns mais ils ont au moins le mérite d’être honnêtes.

Quand on demande à Ezequiel Lavezzi la raison pour laquelle il joue à Candy Crush lorsqu’il est sur le banc de touche, sa réponse est très claire : « La pression, l’ambiance des matches, surtout les matches à domicile, m’aident à me concentrer sur les combinaisons de bonbons à réaliser. C’est grâce au banc de touche si je suis devenu champion à ce jeu pour ainsi dire. » Chaque moment où il est assis sur un banc semble donc loin d’être difficile à gérer, mais plutôt une aubaine pour le joueur du Paris-Saint-Germain.

« Je fais parfois exprès de ne pas donner mon maximum sur le terrain »


Et c’est avec une fierté non dissimulée que le joueur ajoute : « Au début, je me cachais toujours dans le dos du 2e gardien pour jouer à Candy Crush, donc personne ne le voyait trop. Mais depuis que je suis devenu champion inter-régional de Candy Crush Saga, plus besoin de me cacher. Je suis reconnu maintenant. Le problème c’est quand le coach m’appelle pour rentrer en jeu alors que je suis en train de jouer à Candy Crush. Quand je suis titulaire c’est pire, je fais donc parfois exprès de ne pas donner mon maximum sur le terrain pour que le coach me sorte, et que je rejoigne ainsi le banc au plus vite pour commencer une nouvelle partie du jeu. »

On comprend donc mieux les performances en dents de scie du joueur argentin. « Quand il a appris ce que je faisais, le coach m’en a voulu au début, mais lui-même étant un accroc au jeu, tout comme mon président, il n’y a pas vraiment de problème pour moi. Surtout que pour compenser, j’essaye de faire quelques actions fulgurantes durant mes matches, et comme ça, personne n’est vraiment lésé », nous affirme enfin le joueur qui, rappelons-le, n'a pas débuté un seul match cette saison.

Une nouvelle qui est aussi parvenue aux oreilles de King, l’éditeur du jeu vidéo, qui préparerait une nouvelle mise à jour du jeu avec un niveau spécial entièrement dédié au joueur du PSG. Il est aussi envisagé que Candy Crush Saga devienne un nouveau sponsor du club parisien. Rappelons toutefois que – même si ce montant peut apparaître dérisoire aux yeux du PSG – pas moins de 26 millions d’euros ont été déboursés pour faire venir l'Argentin à Paris. Cela fait peut-être beaucoup pour un joueur de football préférant jouer à un jeu vidéo, plutôt que de fouler des pelouses...

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 10276 fois

Dans le même theme

Pour se faire pardonner, les Bleus décident d'avoir la même coupe de cheveux que Deschamps !

Fini le recrutement de stars, l'AS Monaco se lance dans le recrutement de figurants pour remplir le stade Louis-II

Ntep s'est fait expulser contre l'OM pour ne pas manquer son émission de pâtisserie favorite

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour