Vous êtes ici : Accueil

Publié le 18 Septembre 2014 à 14:47

Le discours démotivant des supporters de Bordeaux aurait convaincu Zidane de ne pas signer

Juin 2014, les Girondins de Bordeaux viennent de perdre l'intenable et le passionnant Francis Gillot qui a décidé de quitter le navire. Ce départ laisse un vide immense au sein de la maison girondine. L'homme providentiel est trouvé : Zinedine Zidane ! Pourtant cette annonce sonnera aussi creux que le crâne de Brandao et c'est finalement Willy Sagnol qui sera choisi pour prendre les reines de l'équipe quelques semaines plus tard. Pourquoi ? L'Epique a enquêté...

Après plusieurs semaines d'enquête, ce que nous avons découvert est indescriptible. Notre correspondant, Luc Basaud, proche de Jean-Louis Triaud, a accepté de nous raconter la première visite de Zinédine Zidane au centre d’entraînement des Girondins. Une visite rapide, orchestrée par Luc en personne : « Jean-Louis m'avait demandé de faire la visite à Zidane, qui connaissait pourtant bien la maison, mais qui voulait se rendre compte des progrès effectués depuis son départ avant de prendre sa décision. Nous nous sommes alors dirigés vers le parc nommé « Sisse », c'est une fierté de Bordeaux et tout Bordeaux aime « Sisse » ! Zidane semblait perplexe, alors je décide de l'amener dans l'antre de Chaban-Delmas. Et là, aucun signe d'émerveillement de la part de notre Zizou... je décide donc de lui proposer de revenir pour le derby entre Bordeaux et Toulouse qui avait lieu quelques jours plus tard. »

 

Zidane à Chaban-Delmas, entre autographe et cruelle décision

 

Lorsque Zizou se rend de nouveau à Chaban-Delmas, il décide de se placer directement dans les tribunes et, après divers autographes, discute avec Bryan, 22 ans et fidèle supporter, qui vient d'esquisser un semblant d'applaudissement. Il lui demande alors s'il y a de la vie au stade et Bryan lui répond franchement : « Aujourd'hui et depuis longtemps maintenant, c'est moche ! Mais le mieux que j'ai vu c'était contre Nice en 2006, il y avait eu deux passes de suite de Jemmali pour Jurietti ! La folie ! On s'est levé ! Sinon depuis c'est la routine… Planus perd des ballons et Bellion lui en perd, mais au sens propre du terme, on ne les retrouve pas... Franchement, je n'ai pas connu l'époque ou vous étiez joueur pour Bordeaux, mais on m'a dit que c'était la meilleure... »

 

Zidane comprend alors que l'offre bordelaise à des limites que la raison n'ignore pas et qu'il aurait trop de pain sur la planche pour redorer l'honneur du blason bordelais. Il décide tout de même de s'entremettre avec le Président, mais quelques minutes plus tard, il ressort agacé. Il comprend que Diabaté manie mieux la roulette à pizza que la roulette "zidanienne" et qu'avec le budget transfert de Bordeaux, Zinedine ne pourrait même pas s'acheter une place en loge pour Real-Elche... son choix est fait, il ne souhaite pas devenir l'entraineur des Girondins.

 

Zizou choisira donc l'illustre poste d'entraîneur de l'équipe réserve du Real Madrid. Il sera cependant effondré d'apprendre quelques jours plus tard, que Bordeaux a recruté un alcoolique notoire en guise de coach : Willy et sa gnôle ! Un cocktail qui fonctionne bien d'ailleurs pour l'instant...

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 6824 fois

Dans le même theme

Hafiz Mammadov est en réalité Toufik Mammadov, gérant d'une baraque à frites lensoise...

Alors qu'il venait lui annoncer le rejet de son appel, un représentant de la FIFA se fait mordre par Luis Suarez !

Coupe d’Europe : Thiriez très remonté contre le but de Cavani

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour