Vous êtes ici : Accueil

Publié le 21 Août 2014 à 23:10

Le vrai utilisateur du compte Twitter de Jean-Michel Aulas emprisonné !

Le célèbre réseau social américain Twitter vient d'être débarassé de près de 4 253 imposteurs ayant volé l'identité de plusieurs célébrités dont un certain Jean-Michel Aulas.

Tags : foot, aulas, twitter, lyon, ol, Football

Auteur : Pedro Vazoutte

L'information est tombée ce jeudi vers 22h55. Via son site internet, la Commission de Lutte contre le Piratage de Comptes Twitter (CLPCT) a révélé avoir aidé Interpol à arrêter pas moins de 4 253 personnes ayant, depuis juin 2010, utilisé de vrais comptes twitter, certifiés, sans l'accord des personnes concernées. Un véritable réseau de "piratos" qui était basé à Bucarest en Roumanie. Présenté comme le chef de ce réseau, Vlad Zino, livreur de pizza roumain de 27 ans, utilisait par exemple depuis septembre 2011 le compte twitter officiel de Jean-Michel Aulas, président de l'OL.

Ayant étudié deux ans à Lyon les sciences économiques et sociales, ce fan de football doté d'un sens de l'humour pointu s'était pris de passion pour le club lyonnais. Interrogé par la police roumaine suite à son arrestation, le jeune homme n'a pas nié les faits, assumant totalement son imposture : « Tout a commencé un soir à la pizzeria. Il y avait peu de commandes et je suivais le match de l'OL contre Caen via mon iPhone. L'OL perdait 1-0 suite à un but de Nivet, la honte. J'étais tellement triste que j'ai préféré en rire. C'est là que j'ai eu l'idée de créer le compte twitter d'Aulas avec un avatar bidon que j'avais trouvé sur Google Images et que j'ai gardé depuis tout ce temps.»

La suite, ce sont 1 422 tweets, 32 vidéos et pas moins de 117 000 followers, rien que ça ! Le secret du faux compte d'Aulas ? Une mauvaise foi assumée, un amateurisme dans l'analyse foot poussé à l'extrême ainsi que de nombreuses fautes d'orthograhes. « Je ne suis resté que deux ans en France ! » s'est défendu Vlad Zino, dans des propos rapportés par la presse roumaine. Interpellé ce lundi, Vlad Zino risque un an de prison, dont six mois fermes, et une amende de 150 000 leu roumain, environ 34 000 €. Surtout, l'abandon de l'activité du vrai-faux compte twitter d'Aulas risque de laisser un grand vide sur le réseau social américain, dont la grande partie de sa réussite sur le sol français résidait dans l'activité de ce fameux compte @JM_Aulas. Plusieurs pétitions circulent d'ailleurs déjà sur la toile pour demander la libération immédiate de Vlad Zino, plus que jamais le meilleur troll que la planète twiiter ait connu.

Crédit photo : L'Epique.fr | Article lu 16292 fois

Dans le même theme

PSG - Bastia : Counter-Strike partenaire désigné de la finale de la Coupe de la Ligue

Le salaire de Gourcuff diminué pour payer Valérie Trierweiler !

Privée de place assise dans le métro, une septuagénaire porte plainte contre Chelsea et Paris

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour