Vous êtes ici : Accueil

Publié le 18 Octobre 2014 à 17:04

Joey Barton sanctionné par QPR pour avoir dragué ses coéquipiers sur Tinder

Grand adepte des réseaux sociaux, Joey Barton s'est récemment converti à l'application Tinder, destinée aux rencontres amoureuses. Plaisantin, le milieu anglais des Queens Park Rangers n'a pas hésité longtemps avant de l'utiliser pour faire un canular à ses coéquipiers. Une blague qui aurait pu virer au drame. Explications...

Tags : League, Premier, Barton, Joey, QPR, Tinder, Football

Auteur : A.T.V.

Décidément, Joey Barton n'en finit plus de défrayer la chronique ! Plus actif sur les réseaux sociaux que sur le terrain, le sulfureux milieu des Queens Park Rangers s'est longtemps fait remarquer sur Twitter pour ses propos polémiques et ses attaques envers d'autres joueurs. Visiblement pas assagi, le joueur s'est de nouveau distingué par le biais de la plate-forme de rencontres Tinder en piégeant ses coéquipiers Mutch et Hoilett. La blague a finalement pris un mauvais tour et les deux Londoniens se sont retrouvés au commissariat. Bon dernier du championnat, le club se serait bien passé de cette affaire et a décidé de sanctionner Barton en lui infligeant une amende de plusieurs milliers de livres.

 

Dans une interview accordée au Daily Star, le joueur anglais explique les faits : « Franchement, c'est à cause d'eux si j'ai découvert cette application. Ils n'arrêtaient pas de s'amuser avec dans le vestiaire et à la sortie des entraînements. Tinder par-ci, Tinder par-là, ils commentaient en permanence les photos des nanas qu'ils essayaient de draguer. C'est ça qui m'a donné des idées de blague », explique-t-il au tabloïd anglais. « Comme l’application Tinder est reliée à Facebook, j'ai dû créer un faux profil, avec des photos d'une fille que j'avais trouvée sur internet. Une vraie bombe ! Ces abrutis n'y ont vu que du feu. Il fallait les voir se tirer dans les pattes pour me draguer ! », ajoute-t-il hilare.

 

Non content d'avoir piégé ses camarades, Barton décide alors de proposer une rencontre à deux de ses coéquipiers par le biais de son faux profil : « Jordy (Jordon Mutch) et David (Hoilett) étaient les plus chauds. Du coup je leur ai fixé un rendez-vous en leur donnant l'adresse de mon ex. Quand ils se sont pointés là-bas, son nouveau mec est devenu fou ! En plus il supporte Chelsea... Il est sorti avec une batte de base-ball et ils se sont battus sur le trottoir. » Arrêtés par la police, les deux jeunes joueurs ont passé la nuit en garde à vue, et n'ont pu se rendre à l'entraînement du lendemain matin. Malgré l'amende, Barton ne regrette pas sa blague : « Non, je me suis bien marré. Le seul truc qui m'embête c'est qu'ils se sont eux aussi fait sanctionner. En ce moment ça ne rigole pas beaucoup au club vu notre position au classement... C'est d'ailleurs pour ça que je me suis dénoncé. Je savais qu'ils n'étaient pas malins, mais là, franchement, ils auraient dû se méfier. Cette fille, sur les photos, elle était bien trop belle pour eux... » remarque-t-il, avant de rajouter en s'esclaffant : « Comme on dit en France : elle leur a tapé dans l’œil ! »

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 8984 fois

Dans le même theme

Le Parc des Princes va changer de nom pour s'appeler le Parc du Prince

PSG : la nouvelle boulette de Thiago Motta...

Ibrahimovic : « C'est Zlatan qui mérite le surnom de The Special One et pas Mourinho »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour