Vous êtes ici : Accueil

Publié le 03 Avril 2015 à 09:47

Les Chinois rachètent le FC Sochaux uniquement pour pouvoir copier Peugeot plus facilement

Cette fois-ci Sochaux va bien vendre son club à une société chinoise. Fondé par Peugeot en 1928, la revente du club a surpris les supporters et salariés qui ne s'attendaient pas à voir un jour le club et l'entreprise se séparer. Cela risque d'être bientôt officiel, et selon les dernières informations, la société chinoise aurait décidé de racheter le FCSM seulement pour copier plus facilement le savoir-faire Peugeot...

Tags : Supporter, LFP, Sochaux, Peugeot, Chinois, FCSM, Football

Auteur : Maxime Dupuis

Cela n'est donc qu'une affaire de quelques semaines pour que Peugeot cède définitivement le FC Sochaux-Montbéliard à Ledus, filiale du groupe Tech Pro, société chinoise. Pour le plus grand malheur des supporters comme des salariés qui n'arrivent pas à imaginer que la marque automobile et le club puissent être séparés. À la sortie du travail de nombreux salariés de l'usine, nous avons recueilli quelques témoignages afin de savoir comment la nouvelle est perçue dans le Doubs. Pour Michel par exemple, c'est la goutte de trop : « Les Chinois rachètent tout ! À ce rythme là, dans quelques mois, le club, en plus d'être racheté, changera de nom et de logo ! Quelle honte ! J'imagine bien le jour où ils nous annonceront un nouveau nom comme le "FC Sushi Montbéliard" ! Mais comment Peugeot a pu vendre son bébé ! » Pour Julie, la réaction est mitigée : « C'est peut-être une bonne chose vous savez... avec ce rachat cela permettra à Peugeot de pouvoir mieux s'occuper de nous puisque le groupe n'aura pas à gérer le déficit du FC Sochaux ! Par exemple, on n'a que deux microondes le midi pour plus de 50 salariés dans ma section, j'en ai marre de faire la queue 15 minutes pour faire chauffer mon Tupperware... Peugeot pourra nous racheter quelques microondes comme cela, je suis même sûr que les Chinois pourront nous en vendre pour pas cher ! J'ai hâte, car quand vous avez un plat d'épinard et que vous passez derrière une personne qui vient de réchauffer son reste de cancoillotte-saucisse-patate c'est très dur à vivre... surtout quand on n’aime pas la saucisse comme moi ! » Pour finir, c'est Jamal qui accepta de donner son avis également : « En plus de racheter le club, ils feraient mieux de racheter l'usine directement. De toute façon, aujourd'hui nos pièces viennent de chez eux pratiquement, donc autant faire un lot. Le PDG devrait réfléchir à cette hypothèse. En plus, ils viennent pour nous copier à priori... enfin c'est la rumeur qui court dans l'usine. J'espère qu'ils ne s'approcheront pas trop de notre lieu de travail, car il y a plein de salariés remontés qui pourraient en venir aux mains, ou aux baguettes (rires) ! »

 

Un choix des Chinois pas seulement sportif...

 

La rumeur qui court chez les salariés serait pourtant bien réelle malheureusement. En effet, Ledus, la société chinoise qui serait en passe de racheter le FC Sochaux aurait des contacts qui souhaiteraient investir de jolies sommes d'argent pour avoir des brevets, ou divers plans de montage provenant de chez Peugeot. C'est d'ailleurs ce qu'a confirmé l'un des représentants chinois qui a préféré garder son anonymat. « Tout le monde sait déjà que Peugeot est à la fois Chinois et Français désormais. Mais les Chinois qui ont réussi à s'introduire en investissant chez PSA ne sont pas les mêmes que nous avons en contact. Ce sont des entreprises souhaitant s'implanter sur le marché automobile européen. Ils ont donc besoin d'apprendre un bon savoir-faire. Aujourd'hui, on rachète le FC Sochaux-Montbéliard pas forcément pour le côté sportif, mais pour la proximité avec l'usine Peugeot, uniquement dans le but de pouvoir les copier plus facilement afin de revendre quelques plans de montage à bon prix. Avec cet argent, on pourra rembourser le rachat du club, qui ne nous coûtera quasiment rien, et on pourra même faire plaisir aux supporters en achetant quelques joueurs. Vous savez, on a de bons joueurs en Chine qui aimeraient venir évoluer en France. Quand on a vu le niveau de Hoarau qui a évolué en Ligue 1, on peut vous assurer qu'on a des Chinois meilleurs que lui qui feraient le bonheur du FCSM ! »

 

Des révélations qui ne manqueront pas de faire couler de l'encre (de Chine) pendant un bon moment. En attendant, PSA a décidé de calmer les salariés de l'usine en organisant une journée du salarié avec un déjeuner aux couleurs de la Chine avec, entre autres, riz cantonnais et canard laqué au menu... de quoi parfaitement réconcilier les salariés avec cette annonce du rachat de leur club historique.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 16836 fois

Dans le même theme

Jack Kachkar obtient un passeport saoudien et rêve à nouveau de l’OM

Nicolas Anelka : « Le Mumbai FC m'a offert une vache sacrée comme cadeau de bienvenue »

La FIFA va renommer le Prix Puskás... Prix Zlatan !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour