Vous êtes ici : Accueil

Publié le 08 Décembre 2014 à 15:51

Les conditions de Falcao pour accepter d'être remplaçant à Manchester United

Barré par Wayne Rooney et Robin Van Persie à la pointe de l’attaque mancunienne, Radamel Falcao se dit prêt à accepter cette situation si ses dirigeants lui offrent un confort quatre étoile sur le banc des remplaçants...

Tags : Manchester, United, Monaco, Falcao, Angleterre, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Prêté à Manchester United pour ne pas disputer la Ligue des Champions, Radamel Falcao a quelques difficultés à briller en Premier League cette saison. Le Colombien, qui n’a trouvé le chemin des filets qu’à une seule reprise avec la tunique des Red Devils, a conscience qu’il ne peut pas encore prétendre à une place de titulaire indiscutable pour le moment. Néanmoins, il se dit prêt à accepter cette situation s’il est traité comme un prince du côté d’Old Trafford. « Je ne vois pas d’inconvénient à être remplaçant à Manchester United, mais je tiens à tout mon confort pendant le match. Je veux un fauteuil chauffant à 33°C, deux sorties USB et deux prises électriques aux normes européennes. Et si je peux avoir un massage avec finition à la mi-temps, ce serait un plus », a prévenu l’ancien buteur de l’AS Monaco à notre correspondant spécialement dépêché dans le nord de l’Angleterre. Si, pour certains, ces demandes semblent extravagantes, le numéro 9 ne les trouve pas excessives, mais a conscience d’être un privilégié puisqu’il n’a pas à subir les commentaires de Stéphane Guy pendant le match.

 

Du côté de Manchester, on se dit prêt à faire quelques concessions pour ne pas froisser l’ego d’un joueur de la trempe de Radamel Falcao, mais la question de l’équilibre du vestiaire reste une priorité. Avec des coureurs mondialement connus, il serait mal venu de proposer les services d’une fille de joie pour vingt-cinq joueurs. D’autant plus que le Colombien ne serait pas spécialement ravi de devoir partager sa masseuse avec ses rivaux en attaque ou de devoir faire la queue pour passer après eux. « Il doit suivre ma philosophie. Je vais voir avec les dirigeants ce qu’il est possible de faire. Mais je ne veux pas qu’il y ait des jalousies dans mon vestiaire », a promis Louis Van Gaal, qui a l’habitude de gérer les grands joueurs partout où il est passé.

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9808 fois

Dans le même theme

PSG : l’UEFA sanctionne Lucas Digne pour contrefaçon de Coupe aux Grandes Oreilles

Privée de place assise dans le métro, une septuagénaire porte plainte contre Chelsea et Paris

Le verbe « zlataner » va faire son entrée dans un dictionnaire français

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour