Vous êtes ici : Accueil

Publié le 27 Juillet 2015 à 10:24

Ne pouvant pas s'offrir Messi au PSG, Nasser Al-Khelaïfi avoue avoir volé ses empreintes au Gabon

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, avoue avoir organisé l’enlèvement des empreintes de Lionel Messi, qu'il avait posé à Port-Gentil au Gabon il y a plusieurs jours, pour satisfaire ses caprices. En effet, le président du PSG a toujours rêvé de s'offrir le joueur du FC Barcelone et aurait une idée en tête pour réutiliser les empreintes...

Tags : PSG, Paris, Mercato, Al-Khelaifi, Messi, Gabon, Empreintes, Football

Auteur : Alex Pruvost

Ne pouvant s'offrir les services de Lionel Messi au PSG, Nasser Al-Khelaïfi a commandité l'enlèvement des empreintes du quadruple ballon d’or au Gabon. Une façon pour lui de satisfaire un vieux rêve. Il s'est expliqué d'ailleurs à ce sujet pour l'Epique ce week-end. « J'ai toujours rêvé d'avoir Messi au sein du PSG alors quand l'occasion d'avoir ses empreintes s'est présentée, je n'ai pas hésité une seule seconde. Je savais qu’il allait faire ses empreintes dans le nouveau stade du Gabon. J'ai tout de suite pris contact avec une personne capable de les enlever. Ce que je ne savais pas, c'est que cette personne n'y connaissait rien au football. Elle m'a donc rapporté celles de Messi et du président Ali Bongo Ondimba pour que je choisisse... »

 

Mais la surprise fut vraiment amère quand il prit conscience de la nature des empreintes. « Je pensais que c'était ses empreintes de pieds ! Je n'aurais pas déboursé autant pour celle de ses mains. » Déçu par les empreintes, le président du PSG avoue les avoir proposées aux chercheurs les plus qualifiés dans l'espoir d'un clonage du joueur. « Au lieu qu'elles prennent la poussière, j'ai demandé à ma nouvelle équipe de chercheurs de récupérer les empreintes du joueur pour tenter un clonage... tout est possible ! Et, comme le dis le slogan du club, rêvons plus grand ! En tout cas, je tenais à vous dire qu'une fois les empreintes récupérées, je rendrais le bloc de pierre concernant les empreintes de Messi et du président Ali Bongo Ondimba pour qu'il retrouve sa place à Port-Gentil. »

 

Un de ces chercheurs en question s'exprime sur cette éventuelle possibilité. « L'expérience n'est pas impossible. Avec les empreintes de doigts, on est en mesure aujourd'hui de connaître l'ADN exact du joueur. Et puis si l'expérience échoue, on ne pourra pas être trop déçu. Un double raté de Lionel Messi sera toujours meilleur qu'un joueur du PSG... »

 

NasserAl-Khelaïfi reste cependant perplexe concernant les empreintes du président gabonais. « Dans l'euphorie, j'ai demandé aux chercheurs de commencer par celles du président. Cela permettra d'avoir un cobaye pour s'entraîner. Je ne savais pas trop quoi en faire de toute façon ! Peut-être on aura une belle surprise, il pourrait devenir un bon joueur de football... »

 

Le futur du PSG pourrait donc être entre les mains de ces chercheurs, ou plutôt dans les empreintes de Lionel Messi. Affaire à suivre donc...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 21584 fois

Dans le même theme

Fan de rap, Platini pourrait modifier le fair-play financier du PSG contre quelques albums dédicacés

Monopoly décide de créer une version spéciale Yoann Gourcuff pour Noël

Di Maria : «Avec la Ligue 1, ma note FIFA va exploser et prouver que je suis plus fort que Messi»

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour