Vous êtes ici : Accueil

Publié le 19 Février 2015 à 15:37

OM : interdit de se resservir des frites ce midi, Gignac s'en prend violemment au cuisinier du club

Quatre mois après avoir déjà été impliqué dans une bagarre avec son coéquipier Brice Dja Djédjé, André-Pierre Gignac a une nouvelle fois fait parler de lui, en s'en prenant cette fois-ci au cuisinier de l'Olympique de Marseille ce midi pendant la pause déjeuner. Explications...

Tags : OM, Marseille, Ligue1, Gignac, Entrainement, Frites, Andre-Pierre, Football

Auteur : Paul M.

Au cœur d'une baisse de régime en championnat (avec 2 matches nuls concédés consécutivement contre Rennes et Reims), l’OM connaît quelques difficultés ces temps-ci. Et cela s'en ressent sur l'état d'esprit des joueurs. En effet, lors de la pause méridienne, l'attaquant marseillais André-Pierre Gignac s'en est pris violemment au cuisinier du centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus, qui a refusé de lui resservir une quatrième fois des frites.

 

« Si c’était à refaire, je le referais »

 

À la sortie de la cantine, André Pierre Gignac ne décolérait pas. Interrogé par nos soins, il a affirmé que ce n’est pas la première fois qu’à son passage, le cuisinier refusait de lui resservir des frites, affirmant qu’il n’y en avait plus. «C’est un mensonge bien entendu. Des frites, tant qu’on a des patates, on peut en faire. C’est juste de la mauvaise volonté, et aujourd’hui je n’étais pas d’humeur à laisser passer une telle faute professionnelle. Je sais que c'est le coach qui interdit qu'on puisse se resservir à volonté, mais franchement c'est pas si mal équilibré que ça ! Surtout vu les rations qu'on nous donne, c'est normal que j'en reprenne au moins quatre fois... en plus je n'aime pas gaspiller, et j'avais encore de la mayo dans l'assiette, j'avais donc besoin de frites pour finir tout cela ! »

 

Le cuisinier, de son côté, s’est avoué être «profondément choqué»

 

« Quand j’ai vu Dédé se fâcher tout rouge et sauter sur moi en me menaçant avec sa fourchette, je peux vous dire que j’ai été profondément surpris. Je fais de mon mieux pour répondre à toutes les attentes culinaires des joueurs, mais ils sont très exigeants, vous savez. Un jour la bouillabaisse est trop chaude, le lendemain trop salée... Et que dire de cet Argentin un peu fou qui se procure ses propres repas qu’il sort de sa glacière... »

 

Du côté des joueurs, on en a profité pour réaffirmer et montrer à tous que le groupe était soudé, puisque Steve Mandanda, Florian Thauvin, ou encore Brice Dja Djédjé ont décidé de se cotiser en regroupant leur reste de frites pour fournir une quatrième ration à leur buteur. « Il était tellement fou que j'étais obligé, en tant que bon capitaine, de récupérer des frites dans différentes assiettes pour lui fournir sa quatrième ration. Cela prouve une nouvelle fois que nous avons un groupe soudé, qui reverra bientôt les bons résultats revenir », a déclaré Steve Mandanda fier d'avoir pris la bonne décision.

 

Les dirigeants du club marseillais ont immédiatement présenté leurs excuses au nom du joueur, et une compensation un peu spéciale a été envisagée au vu du choc émotionnel vécu par le cuisinier. En effet, il se trouve que cet homme a un fils qui joue dans l’équipe U16 de l’OM, et qui pourrait voir sa carrière rapidement évoluer avec notamment quelques apparitions en Ligue 1. Espérons seulement que cela soit dû en grande partie au niveau du jeune joueur, et pas seulement à cause de cet incident...

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 61700 fois

Dans le même theme

Fan de Shakira, Loïc Rémy avoue danser sur sa musique avant chaque match

Di Maria : «Avec la Ligue 1, ma note FIFA va exploser et prouver que je suis plus fort que Messi»

Ballon d'Or 2014 : Messi et Ronaldo décident de donner la victoire à Neuer !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour