Vous êtes ici : Accueil

Publié le 11 Mai 2015 à 14:39

Pascal Dupraz : « Bielsa, Aulas, la LFP, la FDJ, ou même Bob l'Eponge veulent voir Evian en Ligue 2 »

Après avoir fustigé Bielsa après la défaite de l’OM face à Lorient au Vélodrome (3-5), c’est au tour de Jean-Michel Aulas de faire face au courroux de l’entraîneur d'Evian. Pour lui, la défaite face au Stade Malherbe de Caen ne peut relever que de la machination pour faire descendre l’ETG. Pascal Dupraz dévoile même quelques autres nouveaux noms qui souhaitent voir Evian TG en Ligue 2...

Tags : Bielsa, Ligue1, aulas, Evian, Dupraz, LFP, Pascal, Football

Auteur : Tioneb

L’Evian Thonon Gaillard vit une saison compliquée. À deux journées de la fin, les Hauts-Savoyard comptent 4 points de retard sur le premier non relégable. Il faut compter sur un carton plein des joueurs d’Annecy et miser sur des faux pas des adversaires directs pour espérer se sauver et rester dans l’élite. Pascal Dupraz, toujours prompt à réagir, a livré ses premières impressions. « Déjà, avec notre stade et sa piste d’athlétisme, les supporters ne peuvent pas nous encourager avec force. Même si nous avons pu les équiper en mégaphone, les joueurs ont parfois l’impression de jouer à huis clos. Samedi dernier, ils ont enfin réussi à se faire entendre, et je suis persuadé que ça a perturbé mon équipe. C’est forcément ce qui doit expliquer la défaite. J’accuse donc les supporters d’avoir trop donné de la voix, mais aussi les constructeurs de ces mégaphones qui auraient dû ne pas les faire trop puissants. »

Une conspiration unanime pour le coach de l'ETG

 

Pascal Dupraz s’était déjà fait remarquer pour avoir fustigé Bielsa lors de la défaite de l’OM face à Lorient. « Il a insulté le football. Il laisse Lorient prendre des points, à notre détriment. » Dans la même lignée, il reproche à Aulas d’avoir lâché le titre et de s’être fait battre par le SM Caen uniquement pour laisser l’ETG dans la zone rouge. « Aulas avait compris qu’il ne pouvait pas avoir le titre alors il veut garder sa suprématie dans la région Rhône-Alpes et tout faire pour nous couler. » Rappelons que c’est Nicolas Bénézet, prêté par l’ETG, qui a été un des grands artisans de la victoire normande. Le PSG avait été déjà visé pour avoir donné un coup franc dans les arrêts de jeu lors du match face à Caen au Parc qui a permis aux Normands d’égaliser et de marquer un point. C’est oublier que l’ETG n’a gagné qu’un seul de ses neuf derniers matchs dans l’élite. « La défaite face à Reims, je l’ai dit, c’est la faute des supporters, à force d’encourager les joueurs trop forts, ça les a effrayés. Et puis, on a commencé la saison par une défaite 3-0 face à Caen avant d’aller perdre à Rennes 6-2. Voir une victoire à l’extérieur de Caen par trois buts d’écart et le Stade Rennais marquer plus de 3 buts dans un même match, ce n’était pas arrivé depuis 1932 je crois. J’accuse la LFP d’avoir fait commencer le championnat avant que nous soyons prêts. »

 

Mais la liste des conspirateurs ne s’arrête pas là. Selon Pascal Dupraz, l’ensemble des joueurs forme une cagnotte pour jouer au loto chaque semaine. « Certains se sont vus déjà millionnaires et ont perdu de la concentration aux entraînements. J’accuse le Loto et la FDJ de vouloir également faire couler le club. » L’entreprise Milka est aussi visée. Son tort ? Avoir organisé une opération commerciale en septembre avant le match contre l’OM. « Certains de mes joueurs ont mangé plus de carrés de chocolat qu’ils auraient dû. J’accuse Milka et leur vache violette. » Enfin, le technicien haut savoyard a fustigé Michèle Obama et Bob L’Eponge sans savoir exactement ce qu’ils leur reproche. « Ce que je veux dire, c’est que tout le monde veut voir l’ETG en Ligue 2. Je suis sûr que le pape François et le Dalaï-Lama seraient bien contents de voir mes joueurs retrouver la deuxième division. J’accuse aussi le nombre de points, les buts trop petits, la pelouse trop grasse et le rab de frites à la cantine. Sans nos détracteurs, nous serions à une belle onzième place, et je pourrais déjà prévoir mes vacances plutôt que de tenter de sauver le club... »

Un autre résultat qu’une victoire face à Saint-Etienne samedi condamnerait l’ETG. Nul doute que Pascal Dupraz trouvera aussi ses boucs émissaires en Ligue 2. Manque de chance, le championnat reprendra une semaine avant celui de Ligue 1...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 36916 fois

Dans le même theme

Le fils de Ronaldo : « Je suis fan de Lionel Messi car mon père est trop superficiel »

Kurzawa : « J'ai été piégé par Gérald Dahan qui s'est fait passer pour Lucho Gonzalez... »

PSG-Chelsea : un bonus pour David Luiz s'il n'inscrit pas un CSC comme l'an dernier

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour