Vous êtes ici : Accueil

Publié le 15 Février 2015 à 12:48

PSG : les prénoms sur le torse de Ibrahimovic sont ceux des défenseurs qu'il a humilié

Après avoir ouvert le score samedi après-midi contre Caen, Zlatan Ibrahimovic a fièrement exhibé tous ses tatouages. En exclusivité pour L’Epique, il nous livre la signification de tous ces gribouillages corporels...

Tags : Ligue1, PSG, Paris, zlatan, ibrahimovic, Défenseur, Tatouage, Football

Auteur : Guillaume Blanc

Derrière ses traits froids et son regard noir se cache un homme au cœur immense et à la générosité indéniable. Véritable prédateur dans une surface de réparation, Zlatan Ibrahimovic, l’homme aux 327 buts inscrits tout au long de sa carrière, a décidé de rendre un vibrant hommage à tous ces joueurs qu’il a souillés devant le but. Dorénavant, à chaque fois qu’il contemple son corps devant un miroir, le Suédois a régulièrement une pensée pour des anonymes de la Ligue 1 tels que Cédric, Stéphane, Kurt, Paul ou Moustapha. Bref, plus de quatre-vingts noms gravés à tout jamais sur le torse de la Mona Lisa, un véritable wall of fame. « C’est avant tout un hommage. Presque un devoir de mémoire pour tous ces défenseurs que j’ai salement humilié tout au long de ma carrière », nous a confié le numéro 10 du Paris Saint-Germain dans les travées du Parc des Princes après le match nul contre Caen (2-2). Pour l’anecdote, le Suédois avait déjà fait dessiner le nom de Rémi Vercoutre sur sa peau encore saignante, un signe d’égard pour le dernier rempart caennais.

 

Si la plupart des joueurs du PSG avaient la mine des mauvais jours après la rencontre, Zlatan Ibrahimovic est apparu lui très déterminé pour rectifier le tir dès mardi soir contre Chelsea. Le Parisien compte bien se servir de sa nouvelle passion pour les tatouages afin de se motiver à faire trembler les filets. Il espère briller contre les Blues pour ajouter le blase de John Terry sur une place qui lui est d’ores et déjà réservée. « J’ai gardé une place sur mon avant-bras. Je compte bien inscrire le nom de John Terry mardi soir », annonce l’attaquant de 33 ans, qui vise encore une petite centaine de buts avant la fin de sa carrière s’il ne veut pas avoir un problème d’espace sur sa peau.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 110356 fois

Dans le même theme

Jérémy Mathieu a gagné sa place chez les Bleus grâce à ses brownies

En jouant à PES, l’UEFA invente la Ligue des Nations

PSG : les voleurs rendent à Sirigu ses arrêts-réflexes

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour