Vous êtes ici : Accueil

Publié le 17 Décembre 2014 à 15:58

Rennes envoie ses poussins dans un tournoi pour remporter son premier trophée depuis 1971

Après plus de quarante ans de désillusions et de finales perdues, le club rennais a enfin lavé l'affront puisque son équipe de poussin est sortie vainqueur du tournoi de Noël de Mûr de Bretagne. Pour le plus grand bonheur des supporters qui retrouvent un semblant de fierté.

Tags : Ligue1, L1, Rennes, Tournoi, Trophée, Montanier, Poussin, Football

Auteur : Maxime Touzaint

Le week-end dernier, avait lieu, dans le centre Bretagne, l'un des tournois de Noël pour enfants les plus prestigieux de la région. L'occasion pour de nombreuses petites équipes locales de venir se frotter à quelques grosses cylindrées comme Guingamp, Lorient, ou Saint-Brieuc. Mais à la surprise générale, ce sont les jeunes de Pontivy qui sont parvenus à rallier la finale après un parcours héroïque. Face à eux, le Stade Rennais, qui reste sur huit défaites consécutives en finale lors des huit dernières éditions.

 

Après un début de match musclé, mais équilibré, Pontivy prend peu à peu l'ascendant face à une équipe qui joue la peur au ventre. Fort heureusement, la défense rouge et noir plie, mais ne rompt pas. En seconde période, changement de physionomie, les petits Rennais mettent le pied sur l'accélérateur et parviennent à marquer à deux reprises. Rennes gagne dans la souffrance, mais l'explosion de joie du coach à la fin du match est à la mesure de l'exploit que ses «bouts de chou» ont réalisé. Le secret de cette réussite tient aussi à l'intransigeance d'un coach qui a su remobiliser ses troupes à la mi-temps. « J'ai poussé une sacrée gueulante. Je leur ai dit qu'on n’était pas des petits zizis et qu'on allait leur montrer qui c'est que c'est qu'on est ! » avouera-t-il quelques secondes après le coup de sifflet final. Un discours salvateur.

 

Pour autant, cette victoire n'est pas celle d'un coach ou même d'une équipe, c'est tout un club qui salue à l'unisson cet authentique exploit. L'ultime match s'est notamment déroulé sous les yeux d'un Philippe Montanier conquis. « Cette victoire fait énormément de bien à tout le monde et montre à quel point la relève est assurée. J'ai remarqué quelques minots à fort potentiel que je n'hésiterai pas à appeler rapidement en équipe première. » Les supporters semblent eux aussi ravis de cette inversion de tendance. Nous avons pu recueillir le témoignage de l'un d'entre eux, un dénommé Sylvain, certes un peu éméché, mais terriblement sincère. « C'est à chaque fois pareille, d'habitude quand j'assiste à une finale du Stade Rennais je rentre en pleure totalement dépités... et là les gamins ont ranimé la flamme. Je suis le plus heureux du monde. Ce qui est sûr c'est que la soirée va être longue et belle, et sans besoin de Jacquie et Michel ! » Tout est dit...

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 10448 fois

Dans le même theme

Clasico : la Liga organisera le célèbre FC Barcelone - Real Madrid à Berck en 2016

La fédération uruguayenne a trouvé la solution pour Luis Suarez !

A Barcelone, Ezequiel Lavezzi compte bien réussir au moins une passe

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour