Vous êtes ici : Accueil

Publié le 05 Novembre 2014 à 20:14

SC Bastia : une véritable cour de récréation sans Claude Makelele

En ce début de semaine, les amateurs de football assistaient au premier licenciement de cette saison 2014-2015 en Ligue 1. Le président de Bastia a en effet pris la décision de renvoyer Claude Makelele. Depuis son départ, personne n’est venu le remplacer sur le banc et les joueurs doivent s’autogérer...

Tags : entraineur, Ligue1, Bastia, Makelele, Football

Auteur : Adrien Casanova

Makelele remercié, l’ensemble de l’effectif bastiais se retrouve seul face à ses responsabilités puisque le club reste à la recherche d’un entraîneur pour la suite de la saison. L’Epique s’est rendu sur place pour observer comment les joueurs abordaient cette situation inédite. Autant vous dire que, quand le chat n’est pas là, les souris dansent. En effet, depuis lundi, sous l’impulsion de certains leaders charismatiques, le onze bastiais se livre à des activités diverses et variées, mais a quelque peu oublié l’idée de s’entraîner au football.

 

A notre arrivée dans les travées du stade Furiani, c’est avec effarement que nous constations que cette enceinte de football mythique s’était transformée en une véritable cour de récréation. Pendant que Djibril Cissé offrait à qui le voulait bien son premier tatouage dans les vestiaires, Jean-Louis Leca faisait émerger la culture corse dans l’antre Armand Cesari, et proposait une dégustation de produits locaux à ses coéquipiers. Hervin Ongenda, l’ancien parisien, s’est confié en exclusivité à notre micro : « Put*** ça me change des entraînements quasi militaires du Paris Saint-Germain, où Laurent Blanc nous faisait courir pendant des heures. Aujourd’hui, Jean-Louis nous a offert le luxe de goûter la cuisine traditionnelle corse, préparée par sa grand-mère. Je me suis fait péter le bide avec le saucisson. J’en aurais presque vomi. »

 

À l’instar d’Ongenda, tous apprécient cette trêve de football, consécutive au licenciement de Makelele. Alphonse Areola, le portier bastiais nous explique : « Un petit air de vacances. Franchement, je n’ai jamais connu ça dans aucun club. Cette après-midi, on a prévu un petit concours en interne pour voir lequel a le foie le plus solide. Nous avons acheté des centaines de Pietra (célèbre bière corse, NDLR). On va les enchaîner jusqu’à n’en plus pouvoir. On verra comme ça qui sont les" petites caisses " du club, et les 11 survivants de ce concours seront titulaires samedi. »

 

Roland Courbis, l’entraîneur de Montpellier regrette cette situation, et espère que les Bastiais retrouveront un peu de sérieux, d’ici samedi, et la réception de son club. Toutefois, il n’en perd pas le nord pour autant : « Dites-leur qu’ils nous gardent un peu de Pietra pour Loulou Nicollin et moi-même (rires). » Ces propos vont sûrement faire l’effet d’une bombe dans le monde du football. Frédéric Hantz commentait d’ailleurs la situation actuelle du club : « Quand je lis ça, je ne regrette absolument pas ma décision de ne pas revenir à la tête de l’équipe. Tous des poch’trons. »

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 7184 fois

Dans le même theme

Karim Benzema victime du “Car Wish Challenge”

OM : Doria pourrait enfin jouer un rôle à Marseille grâce à Plus Belle la Vie

Jérémy Toulalan menace d’arrêter sa carrière !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour