Vous êtes ici : Accueil

Publié le 19 Novembre 2014 à 18:01

Gilles Simon évoque sa phobie de la langue française qui l'empêcherait de gagner en France

Libéré par l’affaire Myrta Fereder, Gilles Simon a choisi l’Epique pour avouer son terrible secret. Incapable de réussir de belles performances en France, le tennisman évoque une phobie de la langue française. Explications…

Tags : France, federer, Secret, Suisse, Gilles, Simon, Tennis

Auteur : Tioneb

En attendant la finale de Coupe Davis disputé ce week-end, les gros titres sont pour l’instant tournés vers les Suisses. Stanislas Wawrinka et Roger Federer seraient en froid. La cause ? Le premier reçoit continuellement des insultes de la femme de Roger, Myrta, lorsqu’il joue contre son mari. « Ce n’est pas la première fois qu’elle me traite de pleurnicheurMais honnêtement, ça commence à me courir, la prochaine fois, je pense que ma raquette va quitter ma main et finir entre ses deux yeux. Je recommande à Roger de tenir sa femme. » A l’inverse des sports collectifs où les joueurs sont encouragés par le bruit des spectateurs pendant leurs parties, le tennis est un des sports où le silence religieux est de rigueur avant chaque mise en jeu. L’organisation de chaque tournoi étudie la meilleure façon pour les mouvements des foules, les asthmatiques sont invités à regarder les matches devant leur télévision et les mangeurs de pop-corn de réserver leur hobby devant un grand écran. Les amateurs de Rolland-Garros regardent les internationaux de France aussi pour les « s’il vous plait, les joueurs sont prêts » que profèrent à tout bout de champ les arbitres de chaise avec leur accent américain. L’effet Myrta a poussé Gilles Simon à sortir du bois et à expliquer pourquoi le 21e mondial a si peu de réussite sur le territoire national.

 

Gilles Simon meilleur à l’étranger

 

Né à Nice, vivant en Suisse, Gilles Simon compte un des plus beaux palmarès en simple du tennis français. Deuxième meilleur français à égalité avec Tsonga et Forget, Simon a remporté 11 tournois professionnels. Pourtant, Gillou peine toujours à réussir de belles performances sur le sol national. « En fait, je déteste qu’on me soutienne en français. Les « Allez Gilles ! » ou « Allez Simon ! » me déconcentrent complètement. Déjà, je me demande si les gens savent lequel de mes deux prénoms est mon nom de famille. Ça me fait cogiter à chaque fois et je ne suis plus concentré. Et puis je n’ai jamais aimé la langue française. Déjà, au collège c’était la matière que je détestais. Aujourd’hui, je regarde tous les films et les séries en VO. J’ai même regardé Intouchables doublé en Coréen pour ne pas entendre du Français pendant 1h40. » Gilles préfère en fait les atmosphères plus souples, plus dociles, c’est la raison pour laquelle il a gagné l’Open de Roumanie à deux reprises ou encore l’Open de Thaïlande.

 

Ses plus belles performances ont même été réalisées encore plus loin. « Lors des Masters de 2008, à Shanghai, en Chine, j’ai réussi à battre Roger Federer, alors numéro 1 mondial. C’est le plus bel exploit de ma carrière, même s’il faut rappeler que pas un seul Français n’était présent pour m’encourager. J’étais beaucoup plus détendu. » Pourtant, le Niçois a connu quelques victoires sur le sol français ; deux open de Moselle à Metz et l’open 13 à Marseille. « Je ne veux froisser personne, mais à Metz, la tradition de culture allemande fait que les spectateurs ne sont pas trop agités. Et je préfère ne rien dire pour Marseille. » Si la délégation française a choisi Lille comme lieu pour disputer la finale de la Coupe Davis, c’est avant tout pour que Gilles Simon puisse jouer. « Je leur ai dit que le Nord était une des seules régions où je ne comprenais pas exactement le dialecte local. Du coup, même si les Ch’tis m’encouragent, je n’y prêterais pas attention et resterais concentré sur mon match. »

 

Avec la phobie de Gilles Simon, le dos endolori de Roger Federer, sa femme criarde et les plaintes de Stan Wawrinka, la finale de la Coupe Davis va d’abord se jouer dans les tribunes...

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 39672 fois

Dans le même theme

Coupe Davis : Roger Federer en rajoute une couche sur Jo-Wilfried Tsonga

Marion Bartoli veut reprendre la compétition pour jouer uniquement avec son bras gauche

Masters : Federer a déclaré forfait pour mieux profiter de Lille avant la finale de Coupe Davis

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour