Vous êtes ici : Accueil

Publié le 26 Juin 2015 à 10:18

Après Taxi, Luc Besson réalisera la saga Uber avec Sébastien Loeb dans le rôle du chauffeur !

Après le carton de la saga Taxi, Luc Besson veut profiter du buzz entre les taxis et Uber Pop pour lancer sa prochaine saga : Uber. Pour le premier film Uber I, le réalisateur français envisagerait très sérieusement de faire appel à Sébastien Loeb pour défendre la cause des voitures de transport avec chauffeur, estimant le taxi glacial et ringard...

Tags : Sebastien, Loeb, Rallye, Cinéma, Besson, Uber, Pop, Auto-Moto

Auteur : Emilie Zola

Au lendemain d'une journée mouvementée dans les rues de Paris, Luc Besson a eu une révélation et a décidé de lâcher les chauffeurs de taxi pour défendre la cause Uber Pop. En effet, le producteur à succès de la saga Taxi estime que le moment est venu de réaliser un virage à 180 degrés et de montrer que les mentalités évoluent. « Il faut l'admettre : un taxi aujourd'hui ne fait plus rêver la foule. Il n'y a qu'à regarder les chiffres au box-office pour s'en convaincre », a constaté à juste titre Luc Besson, coincé pendant près de six heures dans un VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) à Porte Maillot.

 

Si tous les cinéphiles se souviennent encore de la brillante prestation de Sami Naceri, Luc Besson envisage très sérieusement de confier ce nouveau rôle à Sébastien Loeb, le champion de rallye. Le président d'EuropaCorp voit en l'Alsacien des qualités indéniables pour porter ce personnage à l'écran et est persuadé que son charisme naturel ne peut être qu'un plus pour le cinéma. « Sébastien est un garçon aimable, honnête et disponible. Il a donc toute la légitimité pour porter à l'affiche Uber I », s'émerveille le fondateur de la cité du cinéma. À demi-mot, Luc Besson ne s'en cache pas : le passé tumultueux de Sami Naceri avec la justice française est un gros frein pour redorer l'image des chauffeurs de taxi.

 

À 41 ans, celui qui a remporté à neuf reprises les championnats WRC sait que sa carrière sportive est plus derrière lui que devant lui. Sébastien Loeb ne serait pas contre l'idée d'incarner un rôle de chauffeur de VTC, car cela lui correspond bien et peut être un plus pour booster sa retraite. « Bien sûr que je dois penser à ma reconversion. Et si un rôle au cinéma ou pourquoi pas Uber Pop peuvent m'aider à mettre de la crème fraiche dans mes épinards, ce serait dommage que je me ferme cette porte. En plus, avec mes qualités de pilotes, tous mes clients seront extrêmement satisfaits d'être en temps et en heure à leur lieu de dépose, voir même en avance ! Je défie d'ailleurs n'importe quel taxi d'essayer de battre mes temps de course, ou de tenter de me mettre des bâtons dans mes roues », admet la vedette de Citroën Racing.

 

Si Luc Besson mène à bien ce projet cinématographique, nul doute que toute la profession de chauffeurs de taxi va organiser un blocus à l'entrée des salles de cinéma pour empêcher les téléspectateurs de voir ce film. Uber Pop serait à fond derrière le projet du réalisateur, qui pourrait sortir courant 2016, et aurait déjà sorti un code promo offrant une réduction de 40% pour les personnes souhaitant se rendre à la séance de cinéma en VTC...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 18936 fois

Dans le même theme

F1 : après Roland-Garros au Parc des Princes, Ségolène Royal rêve d'un GP de France à Paris

Prévention routière : pour ses 60 ans, Jean Todt offre à Alain Prost une voiture sans permis

La cocaïne permet à Franck Montagny d'être recruté comme pilote de Go Fast

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour